Les enseignements de la crise des subprimes n'en finissent pas d'être tirés, et d'ores et déjà notre connaissance de cet épisode malheureux de notre histoire économique s'est affinée. Il  y a encore un point assez technique, et sans doute peu passionnant du point de vue des foules, à évoquer: les causes des différences de structure entre le marché du crédit immobilier aux USA et ceux de la plupart des pays d'Europe, dont la France. Nous pensons en effet que cette différence de structuration du marché du crédit immobilier a joué un rôle majeur dans la formation de la bulle de crédit qui a amené la crise. Et nous verrons qu'une fois de plus, illustration parfaite de la loi des conséquences innatendues, les choix plus que discutables de l'état américain ont, in fine, favorisé la structure de marché la plus risquée et la moins performante.