Il faut trouver trois mille milliards d’euros pour financer la politique climatique européenne !
Telle est la somme à laquelle le dernier rapport d’Accenture et Barclays Bank évalue les besoins de financement de la lutte contre le CO2 en Europe.
Il en ressort la confirmation que le projet européen  est irréaliste, économiquement désastreux et sans efficacité sur le climat.
Mais c'est d'abord et avant tout un support de lobbying pour convaincre les décideurs politiques européens de persister dans leurs politiques pernicieuses d'incitations financières et de réglementation.