Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 10 avril 2013

Margaret Thatcher, le combat d’Antigone

Corentin de SalleRonald Reagan disait de Margaret Thatcher qu’elle était « the best man in England ». Viriliser le personnage en raison de ses qualités qui seraient autant de mâles vertus est une erreur fréquente: en réalité, cette figure politique exceptionnelle - sans doute l’une des plus influentes du XXèmesiècle - était, en un certain sens, authentiquement féminine. Par maints aspects, elle rappelle Antigone.

Ce qui fait toute la beauté du combat d’Antigone, c’est qu’elle refuse toute forme de compromis et que, sûre de son bon droit, elle accepte de défendre sa cause jusqu’à la mort si nécessaire.

Lire la suite...

dimanche 20 juin 2010

Dix leçons apprises de Madame Thatcher

John BlundellJohn Blundell fut pendant plus de quinze ans le Directeur général de l'Institute of Economic Affairs, position où il succéda à Lord Ralph Harris. Grand connaisseur de toutes les coulisses du monde des think tanks libéraux, il vient de publier "Margaret Thatcher : A Portrait of the Iron Lady".

Ci-dessous un extrait de ce livre, dont la traduction a été publiée dans une publication hors série de l'Institut Economique de Montréal en avril dernier, et que nous reproduisons ici avec l'aimable autorisation de l'IEDM et de l'éditeur Algora Publishing. Trait_html_691a601b.jpg Margaret Thatcher nous a laissé un héritage influent. Elle fut la personne ayant le plus longtemps occupé le poste de premier ministre britannique au cours du XXe siècle et a donc eu onze ans et demi pour accomplir son travail. Mais quel travail!

Lire la suite...