Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Sécurité sociale

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 24 décembre 2012

Solidarités de proximité : pour répondre au trou noir de la Sécu ...

Armand Braun Face aux sombres perspectives de notre système centralisé de protection sociale, pour Armand Braun, Président de la Société des Conseillers de Synthèse - SICS , spécialiste de la Prospective, l'avenir passe par la mise en place de nouvelles solidarités de proximité (par exemple des associations de solidarité familiale).

Pour la Sécurité sociale, les perspectives sont bien sombres. Son financement repose sur une dette historique à laquelle s’ajoutent chaque jour de nouveaux emprunts. Les problèmes sont partout : la santé, la vieillesse, les familles... Les effets pervers (exclusion, dépendance …) s’accroissent rapidement. La lutte contre la pauvreté est en train d’exercer sur l’ensemble des dispositifs un effet d’aspiration comparable à celui d’un trou noir.

Lire la suite...

vendredi 26 octobre 2012

La Sécu face au défi des innovations et de l'allongement de la vie : pourra-t-on encore se soigner demain ?

Patrick de CasanoveLe coût de la santé inquiète beaucoup de personnes à cause du prix des nouveaux traitements et de l’allongement de la vie.

On veut trouver la preuve de cette augmentation dangereuse des coûts dans le déficit chronique de la Sécu et dans la dette sociale en croissance permanente. (C’est ce qu’on voit).

Or ce déficit et cette dette prouvent seulement que le système est structurellement mauvais et voué à l’échec (Ce qu’on ne voit pas).

Lire la suite...

vendredi 12 octobre 2012

"La Main Invisible" , la santé et le rôle de l'état

Autre temps fort de cette rentrée littéraire libérale,  la publication, par le collectif "La Main Invisible", du livre "Libres !" auquel ont travaillé ensemble pendant neuf mois 100 auteurs, sur 100 sujets concrets et pratiques remettant la liberté au coeur des processus de solution de nos problèmes de société.

Ci-dessous, à titre d'échantillon, la contribution de notre ami le Dr Guy-André Pelouze sur "Le système de soins". 

Le fossé appelé dette qui se creuse chaque année depuis 36 ans entre notre dépense publique et les recettes de prélèvements obligatoires n’épargnera pas le monopole étatique qui finance le système de soins.   

Lire la suite...

samedi 21 juillet 2012

La CSG sociale est une fausse bonne idée, tout comme l'était la "TVA sociale"

Tous ceux qui ont aimé la "TVA sociale" adorent aujourd'hui la CSG sociale dont le gouvernement a imprudemment tracé la perspective.

En revanche, ceux qui - comme moi -ont combattu les projets de « TVA sociale » ne peuvent qu’être hostiles à la « CSG sociale » car la plupart des arguments hier opposables au transfert d’une partie des cotisations sociales vers la TVA valent aujourd’hui pour un transfert vers la CSG1.

Tout comme pour la "TVA sociale", le coût politique d'un tel transfert vers la CSG serait très élevé pour un gain de compétitivité dérisoire, provisoire et illusoire.

Lire la suite...

mardi 19 juin 2012

Quelques contrevérités sur la santé, la maladie et l'économie (1)

Guy-André PelouzeComme pour d'autres sujets, lors de la dernière campagne électorale pour l'élection présidentielle, le débat sur le système de soins n'a pas eu lieu.

La raison principale, comme en économie, et pour d'autres débats sociétaux, est le fait que la gauche, l'extrême gauche et les médias ont imposé une grille de lecture des problèmes du système de soins qui interdit tout débat.

Lire la suite...

dimanche 22 janvier 2012

Santé publique 2022 : le délire de l'Etat-nounou...

Guy-André Pelouze Agence Euroland Press - De notre correspondant à Paris (Euroland), Janvier 2022 :« Les commerçants en alimentation seront tenus pour responsables des accidents cardio-vasculaires et des cancers de leurs clients, et seront punis en conséquence".

Lire la suite...

jeudi 28 octobre 2010

Brûler la Sécu ?

Guy-André PelouzeOn savait les journalistes français nuls en maths, nuls en matières spécialisées et très fort en culture générale, surtout les sciences sociales !

L'envers des autres journalistes du monde. En voici un excellent exemple.

Sandrine Blanchard , une journaliste du Monde, tire à boulets rouges sur un gynécologue parisien qui a un blog, est en secteur 2 et ne télétransmet pas.

Lire la suite...

mercredi 29 septembre 2010

Le modèle social européen : un mirage du passé sur le point de se dissiper

Gilles DryancourSynthèse d’une communication présentée à Budapest, le 17 septembre dernier, à l’université d’été du European Ideas Network (EIN), le think-tank du Parti Populaire Européen - PPE(1). Trait_html_691a601b.jpg

Existe-t-il un modèle social européen ?

Avant de répondre à la question de savoir si le modèle social européen est viable (sustainable), on se demandera préalablement s’il existe un modèle social européen.

Lire la suite...

jeudi 3 juin 2010

Contresens et propagande sur l'assurance maladie française

La revue Finances Hospitalières a publié, au mois de Mars, un éditorial de J. Grolier sur le système de soins en général qu'il est intéressant de commenter.

Sous le titre "dépenser moins, dépenser mieux" l'auteur s'essaie à une description macro-économique du système de soins. Il critique d'emblée une appréciation commune et trop répandue qui dénoncerait une situation financière déplorable du secteur de la santé en France. Une fois de plus c'est l'amalgame entre santé et système de soins! 

Quoi de plus différent en réalité qu'un système de soins étatisé et la santé un capital personnel que nous entretenons ou dégradons principalement par nos comportements!

Lire la suite...

vendredi 2 octobre 2009

Retraites : il n'y a aucun avenir pour un système fondé sur la répartition

Jacques GarelloVous connaissez l'histoire : un noctambule éméché a perdu ses clés de sa voiture et les cherche sous un réverbère. « C'est ici que vous les avez perdues ? », demande un passant. « Non, mais ici il y a de la lumière. »

En matière de retraites, on n'a jamais cherché la solution là où elle est réellement. Certes, je comprends la colère des assurés. On leur dit : « Travaillez plus longtemps, cotisez davantage, et si vous le pouvez souscrivez à un plan d'épargne. »

Pourquoi leurs droits acquis, payés par les cotisations de toute une vie, sont-ils remis en question ?

Certes, je comprends aussi la bonne volonté du gouvernement, du patronat et de certains syndicats : à travers la réforme de l'âge de la retraite, du travail des seniors, ils cherchent à rééquilibrer les finances de l'assurance-vieillesse, et il est méritoire et courageux d'ouvrir enfin un dossier explosif.

Lire la suite...

dimanche 29 mars 2009

Santé et libéralisme : la solution des caisses privées d'épargne-santé

Jean-Luc MiguéPour les économistes libéraux la solution au problème de la dérive générale des coûts de la santé passera par le développement de caisses d’épargne-santé privées (dont nous avons décrit la formule dans notre livre ''Santé publique, santé en danger''). Une étude de l'économiste américain Benjamin Zycher, publiée par le Manhattan Institute for Policy Research(1), vient renforcer cette conviction en montrant que l'expérience des premières caisses privées d'épargne-santé, mises en place depuis la réforme Bush de 2003, et qui couvrent aujourd'hui 6 millions de résidents amércains, a conduit à des résultats conformes aux attentes.

L'élection de Barack Obama signifie que la réintroduction de véritables mécanismes de choix privés au sein du système de couverture des dépenses de santé n'est plus guère à l'ordre du jour, même aux Etats-Unis. Le nouveau Président a en effet clairement fait savoir qu'il voulait copier les systèmes socialisés européens.

Il n'empêche qu'un jour viendra où la faillite inéluctable des régime de santé actuels contraindra à revenir vers la recherche de solutions libérales. C'est pourquoi, même si, sous les effets de la crise, ce jour semble à nouveau s'éloigner, il nous paraît utile de nous arrêter un instant sur les leçons de cette étude, en commençant par un rappel des principales caractéristiques du régime de santé américain (qui est beaucoup moins 'libéral' qu'on le croit souvent en France).

Lire la suite...