Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 9 juillet 2010

Démographie : rien n'est inexorable, ni l'essor, ni le déclin - la preuve par Israël.

Michel GurfinkielLe déclin démographique des nations de souche européenne est-il inexorable ?

Un cas d’école : la Russie. Ce pays comptait 149 millions d’habitants en 1991, l’année où l’URSS s’est désintégrée. Il n’en compte plus que 142 millions aujourd’hui. Cela représente en moyenne une perte de 0,5 % par an, soit un peu plus de 700 000 âmes.

Lire la suite...

dimanche 21 février 2010

Europe : vingt ans après, les dangers de la nouvelle Russie

Françoise Thom Françoise Thom s'alarme de la pusillanimité aveugle des élites européennes face aux nouvelles menaces qui se cachent derrière le "redémarrage" des relations américano-russes. Trait_html_691a601b.jpg Ce qui frappe l'historien lorsqu'il se penche sur les rapports Russie-Europe, c'est la permanence des fantasmes que la Russie engendre dans l'imagination des Occidentaux et la capacité de la Russie à dicter les cadres conceptuels dans lesquels elle veut être pensée – et incomprise- à l'étranger.

Ceci explique un autre mystère des relations entre Russes et Européens : l'imperméabilité à l'expérience des partenaires occidentaux.

Lire la suite...