Charles GaveDepuis 1972 (date où les changes ont commencé à flotter), le commerce mondial s’est développé trois fois plus vite que les richesses nationales (PNB).

Il ne peut pas y avoir de croissance économique sans que quelqu’un ne fournisse de la liquidité.