Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Réglementations

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 9 mars 2013

18 février : "La concurrence, y'a que ça de vrai !", conférence d'Henri Lepage

Ce soir-là Henri Lepage était le quatrième orateur invité par Alain Madelin dans le cadre de son grand cycle de conférences organisé autour du thème "Comprendre l'économie pour mieux comprendre le monde".

Thème de la conférence : "Marché et concurrence, les impostures de l'économie mixte". Henri Lepage s'était donné pour objectif : A/ de démontrer l'incapacité fondamentale des hommes de l'Etat et de ceux qui les conseillent à jamais acquérir le savoir, les informations et les connaissances qui leur seraient nécessaires pour avoir la moindre chance de prétendre corriger efficacement les "imperfections et défaillances" de marchés libres; B) de mettre en lumière les effets pervers des lois sur la concurrence et comment elles sont détournées à des fins autres que la protection des consommateurs.

Lire la suite...

mardi 29 janvier 2013

Résilience et réchauffement climatique : la réponse libérale

Jonathan AdlerL'intense discussion qui a suivi la publication du texte de quatre scientifiques belges nous incite à reprendre la conclusion d'une étude de Jonathan Adler traduite et déjà publiée, en août 2000, sur le site de l'Institut Euro 92.

Son originalité est de se placer en deçà du débat scientifique entre "réchauffistes/climato-sceptiques" pour seulement poser la question de la meilleure assurance possible en situation d'aussi grande incertitude. Une approche qui remet le libéralisme au coeur de la problématique de réponse politique aux défis de l'environnement, et qui est d'autant plus d'actualité que se renforcent les doutes sur la vraisemblance des scénarios excessifs dont nous abreuve l'écologiquement correct.

Le véritable choix auquel nous sommes confrontés en matière d'effet de serre est entre: 1/ prendre des mesures qui limitent les choix économiques des individus et ont pour conséquence de freiner la croissance ainsi que l'innovation, et 2/ prendre d'autres mesures qui libèrent les énergies créatrices de manière à favoriser l'innovation et renforcer ainsi les capacités de résilience de la société.

Lire la suite...

vendredi 18 janvier 2013

Un Taxi pour Tobrouk

Marc SuivreNous avons beau avoir libéré la Lybie de son despote auto éclairé, à grands coups de missiles, force est pourtant de constater qu’en matière économique en général et de transport de personne par véhicule avec chauffeur interposé en particulier, nous en sommes encore à l’âge de pierre.

Ainsi, le 10 janvier dernier alors que la France médiatique était ramassée dans l’angoisse, à trois jours des rassemblements anti mariage gay, notre beau pays a de nouveau été paralysé par une corporation qui – c’est le propre de toutes ces institutions – entendait bien préserver ses avantages indument acquis.

Lire la suite...

vendredi 16 novembre 2012

Bernanke et le QEIII : pourquoi la grande inflation US n'est pas pour demain...

Steve_Hanke.jpg Le danger viendra peut-être. Mais il faudra du temps avant qu'il ne se concrétise. Pour le moment c'est l'ampleur du déficit de création monétaire entretenu par le mouvement de recapitalisation bancaire et financière qui domine la conjoncture et les perspectives économiques à moyen-terme.

Ceci est la seconde partie de l'entretien accordé à Econtalk par le Professeur Steve Hanke avec pour sujet l'hyperinflation. L'interview était animée par Russ Roberts du Liberty Fund.

Roberts: Les Etats-Unis ont un gros problème de budget. Depuis quatre ans, l'état dépense en moyenne mille milliards de dollars de plus qu'il n'engrange de recettes (3 700 milliards de dépenses, 2,7 milliards de recettes). Auparant le déficit était moindre, mais cela fait maintenant dix années que le trésor US est constamment en déficit.

Pourtant les gens continuent d'acheter ses obligations et ses bons du trésor. Et apparemment tout semble aller pour le mieux.

Lire la suite...

lundi 5 novembre 2012

Faut-il libéraliser le commerce de la drogue? Poser les bonnes questions et remettre le débat en perspective.

Lemennicier.jpgLe retour du débat sur la dépénalisation des drogues douces a incité notre ami Bertrand Lemennicier à reprendre et actualiser un texte de 1992 où il compare les coûts et avantages d'une politique de prohibition avec les autres options possibles.

Comme la loi interdit de présenter sous un jour favorable les consommations illicites et tous les délits liés à la toxicomanie, le fait même de contester les bienfaits de la prohibition est souvent pris pour un encouragement "moral" à la consommation de drogue. Cet amalgame est fait pour empêcher les honnêtes gens de réfléchir à la politique de prohibition.

Lire la suite...

lundi 23 juillet 2012

Heures supplémentaires : il n'y avait certainement pas de quoi faire une crise !

Henri Lepage D'après les spécialistes, l'analyse des coûts et avantages du dispositif de défiscalisation des heures supplémentaires mis en place en 2007 ferait apparaître que son rendement économique a beaucoup déçu par rapport aux espoirs qui, à l'origine, étaient placés en lui.

Il a couté (en manque de recettes fiscales) relativement cher par rapport aux dividendes économiques perçus (en termes de contribution au soutien de la conjoncture ou de l'emploi).

Lire la suite...

mardi 17 juillet 2012

Blocage des loyers : heureusement, Strasbourg veille !

Philippe Jaunet S’il est bien un secteur soumis à planification aujourd’hui, c’est l’immobilier.

De l’urbanisme, planification étatique assumée de l’aménagement urbain, au droit du logement, qui soumet la passation des baux d’habitation à un encadrement réglementaire particulièrement strict, il semble particulièrement difficile de parler de marché immobilier – du moins, si l’on assimile à la notion de marché, celle de « liberté ».

Lire la suite...

dimanche 27 mai 2012

Cascades d'opinion et "politiquement correct" : le citoyen face à l'art de la manipulation informationnelle

Lemennicier.jpgEn se posant en victime des médias et en dénonçant leur jeu dans la campagne électorale, Nicolas Sarkozy a mis le doigt sur un véritable problème : celui du rôle des "cascades d'opinion" dans le déroulement des processus qui commandent le fonctionnement du marché politique.

Il y a quelques années, dans le cadre de ses travaux sur l'analyse économique des origines de la réglementation publique, Bertrand Lemennicier a consacré un long papier à la présentation de ce concept. C'est ce texte que nous reproduisons ci-dessous. Il prend comme point d'application le marché et la réglementation des produits à risque. Mais c'est aussi une analyse qui renouvelle profondément l'étude des mécanismes de la vie politique dans le cadre de nos sociétés contemporaines.

Ce travail permet notamment de mieux comprendre ce qui se cache en vérité derrière l'aspect totalitaire d'un phénomène social comme "le politiquement correct".

Lire la suite...

vendredi 25 mai 2012

Sortie de crise : l'austérité plaide non coupable

Steve Han ke Steve Hanke raisonne principalement à partir de l'exemple américain et anglo-saxon. Mais son analyse nous concerne tout autant, nous français et européens.

"Mr Wrong Way" (M. Fausse Route), tel était le sobriquet dont la presse avait affublé Douglas Corrigan, un jeune aviateur américain qui connut son heure de gloire en 1938, lorsqu'il traversa l'Atlantique de New York à Dublin dans un petit avion totalement bricolé par ses soins et bénéficiant seulement d'une autorisation de vol limitée et provisoire.

Lire la suite...

vendredi 2 mars 2012

Politique de l'environnement : le grand tournant du 21ème siècle

On croyait que les thèmes écolo allaient dominer la campagne présidentielle. Ce ne fut qu'un gros pétard mouillé. Une bonne raison pour revenir sur ce que devraient être les principes fondamentaux d'une véritable politique de l'environnement adaptée aux exigences du XXIème siècle.

En cette période électorale difficile pour l’écologie politique on peut s’interroger sur les résultats du « Grenelle de l’Environnement » qui a mobilisé pendant deux années tout « l’écologiquement correct » du pays.

Lire la suite...

mardi 28 février 2012

Un programme (libéral) pour le retour à une croissance durable en Europe

UE.jpgCi-dessous la traduction d'un document dont les médias français – campagne électorale oblige - ne se sont quasiment pas fait l'écho. C'est dommage.

Il s'agit de la lettre envoyée , le 22 février dernier, par David Cameron, Mario Monti, Mariano Rajoy, Donald Dusk et huit autres premiers ministres (conservateurs et libéraux) européens à Herman van Rompuy et José Manuel Barroso, à l'occasion du prochain sommet européen des 1er et 2 mars. Comparez-en les orientations et les priorités avec celles de nos candidats hexagonaux.

Lire la suite...

dimanche 19 février 2012

L'Etat et la politique du logement... ou l'Art d'entretenir la pénurie

Henri LepageParmi les soixante propositions présentées par François Hollande dans son discours du 22 janvier, il y en trois qui concernent la politique du logement – directement inspirées, d'ailleurs, par le rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement en France.

Une semaine plus tard, ce fut le tour de Nicolas Sarkozy d'ouvrir sa prestation télévisée du 29 janvier par l'annonce de plusieurs mesures d'urgence visant à accroître l'offre foncière constructible.

Lire la suite...

mardi 14 février 2012

Ouvrir les professions protégées... c'est le moment ou jamais !

Drieu.jpgLa plupart des États européens sont confrontés aux mêmes défis d’une dette publique asphyxiante qu’ils ne peuvent maîtriser — a fortiori rembourser — qu’en réduisant leurs dépenses et en augmentant les impôts. La proportion du cocktail réduction des dépenses / augmentation des impôts varie, mais partout on sert la même potion amère.

De l’avis général, pour être efficaces, ces mesures doivent être conjuguées avec une politique de croissance

Lire la suite...

lundi 30 janvier 2012

F. Hollande et la politique du logement : recettes pour un désastre !

Vincent BénardParmi les soixante propositions de François Hollande il y en a trois qui concernent la politique du logement. A quelques détails près, celles-ci sont directement inspirées par le Rapport-mal logement 2011 publié par la Fondation Abbé Pierre il y a tout juste un an.

Vincent Bénard démontre ici, de manière très précise, comment les généreuses intentions de ces gens noblement motivés ne peuvent conduire qu'à des résultats exactement contraires à leur objectif.

Lire la suite...

dimanche 22 janvier 2012

Santé publique 2022 : le délire de l'Etat-nounou...

Guy-André Pelouze Agence Euroland Press - De notre correspondant à Paris (Euroland), Janvier 2022 :« Les commerçants en alimentation seront tenus pour responsables des accidents cardio-vasculaires et des cancers de leurs clients, et seront punis en conséquence".

Lire la suite...

- page 2 de 5 -