Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Réchauffement climatique

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 8 avril 2013

Depuis seize ans la température moyenne du globe s'est stabilisée : que faut-il en déduire ?

Les faits sont là : depuis le début de 1997, la température moyenne du globe a cessé d'augmenter (voir graphique ci-dessus). Même Rajendra Pachauri, le Président du GIEC, vient de le reconnaître. Le mouvement de réchauffement climatique semble s'être arrêté.

Lire la suite...

lundi 18 mars 2013

Réchauffement climatique : un climat délétère ?

Istvan Marko est l'un des signataires du texte sur le réchauffement climatique que nous avons publié en janvier. Dans le texte qui suit, il dénonce la manière dont les médias traitent les questions liées au réchauffement, et prend comme exemple celui de la fonte des glaces de l'Arctique.

S’il est une chose particulièrement irritante, c’est bien l’attitude de certains médias francophones par rapport aux problématiques climatiques et écologiques. S’agit-il de lacunes scientifiques, d’une attitude partisane vis-à-vis d’une croyance particulière, ou, plus simplement encore, d’une réelle volonté de désinformation ? La question se doit d’être posée.

Lire la suite...

mardi 29 janvier 2013

Résilience et réchauffement climatique : la réponse libérale

Jonathan AdlerL'intense discussion qui a suivi la publication du texte de quatre scientifiques belges nous incite à reprendre la conclusion d'une étude de Jonathan Adler traduite et déjà publiée, en août 2000, sur le site de l'Institut Euro 92.

Son originalité est de se placer en deçà du débat scientifique entre "réchauffistes/climato-sceptiques" pour seulement poser la question de la meilleure assurance possible en situation d'aussi grande incertitude. Une approche qui remet le libéralisme au coeur de la problématique de réponse politique aux défis de l'environnement, et qui est d'autant plus d'actualité que se renforcent les doutes sur la vraisemblance des scénarios excessifs dont nous abreuve l'écologiquement correct.

Le véritable choix auquel nous sommes confrontés en matière d'effet de serre est entre: 1/ prendre des mesures qui limitent les choix économiques des individus et ont pour conséquence de freiner la croissance ainsi que l'innovation, et 2/ prendre d'autres mesures qui libèrent les énergies créatrices de manière à favoriser l'innovation et renforcer ainsi les capacités de résilience de la société.

Lire la suite...

mercredi 16 janvier 2013

Réchauffement climatique : "un climat, deux mesures"

Professeur Samuel Furfari Si tant est qu'il ait jamais existé, le "consensus climatique" est désormais dépassé par les faits. Quatre scientifiques et universitaires belges de renom (Samuel Furfari, Istvan Marko, Henri Masson et Alain Préat) nous rappellent qu'il est grand temps de remettre les pendules de la science à l'heure.

La conférence climatique de Doha (Qatar), qui vient de s’achever, se solde par un nouvel échec. Pourtant, l’écho médiatique de cette dix-huitième conférence climatique fut conforme au discours convenu : la Terre se réchauffe, les émissions humaines de gaz à effet de serre sont la cause dominante de ce réchauffement, nous courons à la catastrophe. Bien qu’il n’y ait qu’un seul climat, il semble y avoir deux mesures dans la communication sur le sujet.

Lire la suite...

samedi 21 avril 2012

17 avril 2012 : "L'imposture du GIEC", séminaire avec Drieu Godefridi

Mardi dernier, 17 avril 2012, nous êtions réunis dans les locaux de l'Institut Turgot pour écouter Drieu Godefridi, venu tout exprès de Bruxelles pour nous dire "Où en est le débat sur le GIEC " - le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, l'institution emblématique mère de toutes les thèses sur le réchauffement climatique. Comme à l'accoutumée, l'exposé de l'orateur et la discussion ont fait l'objet d'un enregistrement vidéo.

.

Sa présentation orale était accompagnée de la projection d'un diaporama dont vous pouvez assurer le défilement en même temps que vous écoutez la vidéo (à condition d'ouvrir deux fenêtres sur votre écran).

Lire la suite...

lundi 25 juillet 2011

Bientôt la fin de la fable climatique !

Sommes-nous proches du dénouement de la controverse climatique qui oppose les défenseurs de la théorie de l’effet de serre à ceux qu’on nomme les climato-sceptiques ? 
Le fait générateur d’une telle éventualité pourrait venir de Genève, et plus précisément du CERN où travaille depuis près de deux ans une forte équipe de chercheurs dirigés par Jasper Kirkby dans le cadre de l’expérience CLOUD (1). On y étudie la chaîne de transformations physico-chimiques qui conduit à la formation de nuages à partir d’ions atmosphériques produits par de puissants rayons ionisants.

Lire la suite...

vendredi 18 mars 2011

Retour sur une gigantesque mystification scientifique : le rapport Stern

Jean-Michel BelouveLes rapports du GIEC et le rapport Stern sont les deux références sur lesquelles s’appuie la politique climatique mise en application par l’Union Européenne, et celle soutenue par l’ONU, débattue au sein du G8, du G20, et des grandes conférences climatiques internationales.

Ces documents sont également les plus cités par les médias qui répandent dans le public les alarmes sur le réchauffement climatique, ses conséquences catastrophiques, la responsabilité des hommes, et la nécessaire remise en cause des habitudes de production et de consommation de l’humanité.

Il existe peu de textes qui, au cours de l’histoire, ont autant influencé la pensée et le comportement des sociétés humaines.

Lire la suite...

mardi 22 février 2011

Risques environnementaux et sécurité énergétique : comment le marché concilie les contraintes

Aux climato-sceptiques qui leur opposent des faits scientifiques, les défenseurs des politiques de lutte contre l’effet de serre, à court d’arguments climatiques, justifient souvent leur point de vue par la menace d’épuisement des ressources d’énergie fossile, menace présentée comme une catastrophe prochaine pour l’humanité. 
Nombreux sont ceux qui affirment qu’il n’est pas important d’avoir des certitudes sur l’avenir du climat pour prendre des décisions politiques qui, n’importe comment, sont indispensables pour économiser des ressources naturelles rares et en voie d’épuisement.

Lire la suite...

mardi 15 février 2011

Energie-Climat : un magnifique cas d'école de lobbying climato-industriel

Il faut trouver trois mille milliards d’euros pour financer la politique climatique européenne !
Telle est la somme à laquelle le dernier rapport d’Accenture et Barclays Bank évalue les besoins de financement de la lutte contre le CO2 en Europe.
Il en ressort la confirmation que le projet européen  est irréaliste, économiquement désastreux et sans efficacité sur le climat.
Mais c'est d'abord et avant tout un support de lobbying pour convaincre les décideurs politiques européens de persister dans leurs politiques pernicieuses d'incitations financières et de réglementation.

Lire la suite...

dimanche 30 janvier 2011

Richard Lindzen, la science au service de la raison.

Jean-Michel BelouveLe texte de Richard Lindzen porte un jugement actuel sur la question du changement climatique né des gaz à effet de serre émis par les activités humaines. La notoriété, le prestige, et la compétence de son auteur lui confèrent une autorité difficilement contestable.

Quelques commentaires méritent cependant d'accompagner la traduction de ce texte. Malgré sa clarté et sa simplicité d’écriture, il fait en effet parfois appel à des notions scientifiques dont certains lecteurs n’ont pas connaissance.

Lire la suite...

vendredi 28 janvier 2011

Politique climatique : pourquoi il ne faut surtout rien précipiter...

lindzen.jpgRichard Lindzen est le plus connu et le plus respecté des savants qui appellent au calme et à la modération en matière de politique climatique. Cet article, traduit par Jean-Michel Bélouve, vient d'être publié sur le site londonnien de la Global Warming Policy Foundation (GWPF) de Nigel Lawson. Trait_html_691a601b.jpg

L’idée d’un climat stable, immuable, est étrangère à l’histoire de la terre et de toute autre planète dotée d’une enveloppe fluide.

Le fait que le monde développé soit entré en hystérie à propos de variations de quelques dixièmes de degrés de la température moyenne globale étonnera les générations futures.

Lire la suite...

mardi 14 décembre 2010

Cancun : un accord pour cacher le désaccord

Jean-Michel BelouveEt le miracle fut ! Après dix jours de négociations âpres, la conférence climatique a atteint son but, qui était de ne pas échouer.

Tous les pays participants, sauf un, la Bolivie, ont approuvé un texte de 33 pages qui prévoit de remettre les décisions principales à la Conférence de Durban, qui aura lieu en fin 2011.

Lire la suite...

dimanche 21 novembre 2010

Vaclav Klaus, à Londres : "le réchauffement a depuis longtemps cessé d'être un débat scientifique".

Ci-dessous la traduction française de l'intervention à Londres du Président Vaclav Klaus, le 19 octobre 2010, dans le cadre de la première conférence annuelle de la Global Warming Policy Foundation , fondée et présidée par Lord Nigel Lawson. Aujourd'hui la discussion sur le réchauffement climatique relève plus du débat politique et idéologique que de la controverse scientifique. Trait_html_691a601b.jpg

Même s’il peut apparaitre qu’il existe un large éventail d’institutions, ici et au delà des mers, qui rassemblent et soutiennent ceux qui expriment ouvertement des doutes au sujet du dogme, actuellement dominant, du réchauffement global causé par l’homme, et qui osent le critiquer, cela ne parait pas suffisant.

Lire la suite...

samedi 30 octobre 2010

Académie des sciences : l'analyse du rapport

Jean-Michel BelouveUne dépêche de l’AFP, tombée le 28 octobre à 11 h 30, nous informe de la publication du rapport de l’Académie des Sciences relatif au changement climatique.

La communication, signée de Claire Snegaroff, qui publie très régulièrement des papiers à sensation sur le réchauffement global, est titré : « Climat : l’Académie des Sciences réfute les thèses de Claude Allègre »

Lire la suite...

vendredi 29 octobre 2010

L'Académie des sciences crucifie les idéologues du climat

Drieu GodefridiC’est d’un rapport remarquablement équilibré que vient de nous gratifier l’Académie des sciences dans ses conclusions sur l’actualité récente du réchauffement climatique causé principalement par l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère, cette augmentation étant « incontestablement due à l’activité humaine » (« Le changement climatique », publié le 28 octobre) .

Lire la suite...

- page 2 de 4 -