Le 9 mars dernier, Pierre-Marie Guillon était notre invité dans les locaux de l'Institut Turgot pour y développer l'analyse déjà esquissée dans son article publié sur ce blog deux mois plus tot.

.

Le titre de la présentation était évidemment une provocation. L'objectif de la réunion était de sensibiliser notre public au fait qu'au delà d'une recherche constante de nouvelles économies budgétaires pour réduire le déficit public, via la chasse aux gaspillages, l'heure était venue de réfléchir à nouveau aux fondements mêmes des grandes fonctions qui sont confiées à l'Etat - notamment en matière de Défense.