Pour compléter le récent article d'Alain Madelin, et pour faire écho à la controverse que ce texte à suscité dans les commentaires, nous reprenons ci-dessous l'excellent article que notre ami Vincent Bénard a publié sur ce sujet au mois de septembre dernier.

Attention, la question suivante contient un piège : Quel est le pays où le risque de mort violente du fait d'un conflit a été le plus élevé en 2009 et l'est encore en 2010 ? Si vous répondez l'Irak ou l'Afghanistan, vous vous trompez.