Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 17 décembre 2013

Écologie et immigration : même rhétorique ?

« Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde. La France doit rester ce qu’elle est : une terre d’asile… mais pas plus », déclarait  Michel Rocard dans l'émission "7/7" du 3 décembre 1989.

 A l'époque, cette déclaration de l'ancien premier ministre socialiste a semé le trouble au sein de la bien-pensance française (de Gauche mais aussi de Droite). En fait elle s’inscrit dans la théorie générale de la tragédie du libre accès rendue célèbre par l'américain Garrett Hardin dans un article paru sous le titre de « Tragedy of the Commons » publiée quelque vingt ans plus tôt dans la revue Science (1968).

Lire la suite...

vendredi 13 avril 2012

Les écologistes sont-ils sincères ou ignorants ? Les 12 mythes du politiquement correct

Max FalqueLa question mérite d’être posée au moment où cette idéologie entend se présenter comme une nouvelle religion mêlant paganisme, socialisme et malthusianisme.

Nous pensons qu’il est bon de mettre à la disposition du lecteur francophone le résumé d’un récent et décapant ouvrage : "Little Green Lies - An Expose of Twelve Environmental Myths" du Professeur australien Jeff Bennett.

Chaque « Petit mensonge » y fait l’objet d’un chapitre présentant les douze lieux communs et croyances et leurs réfutations

Lire la suite...

lundi 9 avril 2012

Le débat sur l'immigration : commençons d'abord par définir de quoi l'on parle

Yves MontenayIl y a les "pour" et les "contre". Discussion vaine car, suivant l'interlocuteur, "l’immigration" n’évoque ni les mêmes chiffres ni la même réalité humaine. Donc "l'immigration", ça n'existe pas. Du moins comme terme global permettant un débat sérieux.

On se lance des chiffres à la figure, on parle nationalité, religion, communautés alors qu'il s'agit d'individus. Je n’entends pas nier les problèmes posés par les uns, ni l'utilité des autres, mais je voudrais que l’on raisonne concrètement et non par généralités.

Lire la suite...

jeudi 17 novembre 2011

En économie, le Vatican ne fait pas de miracles...

Me Patrick SimonNous sommes désormais 7 milliards d'habitants sur terre. C'est un bébé né aux Philippines qui vient de marquer ce chiffre.

Contrairement aux malthusiens je fais partie de ceux qui se réjouissent de l'accroissement de la population que les catastrophistes ou autres clubs de Rome avaient depuis deux siècles annoncé comme une calamité. Les faits leur ont donné tort car le génie créatif humain a trouvé des solutions.

Lire la suite...

vendredi 9 juillet 2010

Démographie : rien n'est inexorable, ni l'essor, ni le déclin - la preuve par Israël.

Michel GurfinkielLe déclin démographique des nations de souche européenne est-il inexorable ?

Un cas d’école : la Russie. Ce pays comptait 149 millions d’habitants en 1991, l’année où l’URSS s’est désintégrée. Il n’en compte plus que 142 millions aujourd’hui. Cela représente en moyenne une perte de 0,5 % par an, soit un peu plus de 700 000 âmes.

Lire la suite...