Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Politiquement correct

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 21 février 2013

Civilisations : pourquoi l'Ouest, et pas les autres ?

Max FalqueL'historien britannique Niall Ferguson est, depuis quelques années, le conférencier libéral le plus écouté. Son dernier livre "Civilization, the West and the Rest" a suscité de nombreux commentaires. Notre ami Max Falque nous en offre une analyse détaillée.

Niall Ferguson serait-il le Tocqueville du 21ème siècle ? La question mérite d’être posée à la lecture de ce gros ouvrage.

Le sous-titre précise le projet, à savoir mettre en perspective la spécificité voire la supériorité de la civilisation occidentale. On imagine que cette position délibérément contraire à la doxa « politiquement correcte » interpelle le lecteur et irrite les tenants du relativisme selon lequel « toutes les civilisations se valent ».

Lire la suite...

dimanche 27 mai 2012

Cascades d'opinion et "politiquement correct" : le citoyen face à l'art de la manipulation informationnelle

Lemennicier.jpgEn se posant en victime des médias et en dénonçant leur jeu dans la campagne électorale, Nicolas Sarkozy a mis le doigt sur un véritable problème : celui du rôle des "cascades d'opinion" dans le déroulement des processus qui commandent le fonctionnement du marché politique.

Il y a quelques années, dans le cadre de ses travaux sur l'analyse économique des origines de la réglementation publique, Bertrand Lemennicier a consacré un long papier à la présentation de ce concept. C'est ce texte que nous reproduisons ci-dessous. Il prend comme point d'application le marché et la réglementation des produits à risque. Mais c'est aussi une analyse qui renouvelle profondément l'étude des mécanismes de la vie politique dans le cadre de nos sociétés contemporaines.

Ce travail permet notamment de mieux comprendre ce qui se cache en vérité derrière l'aspect totalitaire d'un phénomène social comme "le politiquement correct".

Lire la suite...

jeudi 9 décembre 2010

Débat : réponse aux "immigrationnistes"...

Yves Egal Nul autre sujet que l'immigration ne suscite autant de passion et si peu de débat, car celui-ci est interdit par un terrorisme intellectuel, qui fonctionne comme tous ses prédécesseurs, communiste, nazi ou fasciste, grâce à un contrôle de la parole publique exercé par la violence.

Ainsi, celui qui transgresse le tabou de l'immigration est stigmatisé par tous les médias, sans exception, ce qui a le double avantage de rappeler que ce sujet est interdit et de maintenir la peur de transgresser cet interdit.

Tout terrorisme intellectuel se renforce par son fonctionnement.

Lire la suite...