Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 10 novembre 2014

5 novembre 2014 : "Thomas Piketty, le bluff du XXIème siècle" - Conférence Assemblée nationale

Les économistes français sont à l'honneur. Il y a d'abord eu le fantastique succès remporté aux Etats-Unis par le livre de Thomas Piketty : Le capital au XXIème siècle puis, tout récemment, le Prix Nobel d'économie 2014 décerné à Jean Tirole de l'Ecole d'économie de Toulouse. En tant que français, nous ne pouvons certes que nous réjouir de voir certains de nos professeurs ainsi honorés par la communauté internationale. Mais, en tant que libéraux, que devons-nous en penser ?

C'est pour répondre à cette question que l'Institut Turgot a organisé, le mercredi 5 novembre 2014, une première réunion au cours de laquelle les thèses très peu libérales - mais idéologiquement fort influentes - que développe Thomas Piketty dans son livre étaient soumises à la critique de quatre de nos amis : Stéphane Couvreur (de l'Institut Coppet), Henri Lepage, Jean-Marc Daniel (professeur à l'ESCP, directeur de la revue Sociétal) et Alain Madelin.

Ci-dessous, l'enregistrement vidéo de cette rencontre :

Pour télécharger les graphiques auxquels Stéphane Couvreur fait référence dans son exposé, cliquez ici. Par ailleurs voici quelques points de repère pour faciliter le visionnage de la conférence : 1) Stéphane Couvreur (3'50" à 27'), 2) Henri Lepage (27' à 50'), 3) Jean-Marc Daniel (50' à 1h08'), 4) Alain Madelin (1h08 à 1h46').

Lire la suite...

samedi 27 novembre 2010

Débat fiscalité : transformer l'impôt sur le revenu en "Flat Tax" locale

Vincent Bénard à l'ALEPS Dès la fin du mois d'Août, notre ami Vincent Bénard avait publié, sur le site Objectif Eco une sévère critique de la proposition de réforme fiscale avancée par Jacques Delpla à l'occasion du second rapport Attali. Voici ce qu'il y proposait en remplacement. Trait_html_691a601b.jpg

La réforme de la fiscalité locale française, totalement archaïque, est un vieux serpent de mer qui régulièrement agite de soubresauts les cabinets ministériels pour aussitôt être abandonnée.

Mais si une réforme est souhaitable, cela ne justifie pas de faire n'importe quoi. En ce domaine, la dernière proposition du pourtant respectable économiste Jacques Delpla, débattue au sein de la commission Attali, serait une authentique catastrophe.

Lire la suite...

mardi 23 novembre 2010

Débat fiscal : Taxer la rente foncière ?

Jacques Delpla"Développer l'imposition du patrimoine", a dit le Président. Mais sous quelle forme ? Il y a un mois, dans Les Echos,sous le titre "Capital foncier et révolution fiscale", Jacques Delpla a présenté une proposition révolutionnaire. Qu'en pensez-vous ? Trait_html_691a601b.jpg

Faut-il taxer le capital ? Et comment ? Le débat sur l'Impôt de solidarité sur la fortune et la disparition récente de Maurice Allais rouvrent le chantier.

Je propose une taxation à l'américaine de tout le capital foncier à 2 % par an pour financer les collectivités locales, substitution des taxes foncières et taxes sur le capital actuelles.

Lire la suite...