Drieu.jpgDepuis quelques années, le parti de la majorité présidentielle (UMP) semble s’être résolument engagé dans une croisade postféministe, au sens d’atteindre des objectifs qui vont au delà de l’égalité des droits et de l’indépendance financière conquises par les femmes.

Il s’agit, à présent, de faire le bonheur des femmes malgré elles et, au besoin, en cassant, aux dépens de l’homme, le principe d’égalité de l’homme et de la femme devant la loi.