Chef d'entreprise et marathonien, Thierry Godefridi était à Chypre aux jours les plus forts de la crise pour participer au Marathon de Limassol (24 mars 2013). Il en a profité pour faire sa propre enquête sur place et interroger ses contacts professionels locaux : "Faut-il sauver Chypre ?".

 Chypre n'a pas besoin d'être sauvée, elle se sauvera bien toute seule. 

Une étude de Noble Energy, la société énergétique indépendante fondée en 1932 par Lloyd Noble et faisant partie aujourd'hui de l'indice boursier S&P500, a indiqué qu'il serait possible de récupérer 5.000 à 8.000 milliards de pieds cube de gaz naturel au sud de Chypre.