Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Libéralisme

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 4 février 2013

14 janvier 2013 : "Du côté de la société ouverte", conférence d'Alain Laurent

Le 14 janvier dernier, Alain Laurent était le second orateur invité par Alain Madelin dans le cadre de son grand cycle annuel de conférences organisé autour du thème "Comprendre l'économie pour mieux comprendre le monde". A vrai dire, ce soir-là nous avons quitté le strict domaine de l'économie pour revenir sur un certain nombre de fondamentaux philosophiques.

Alain Laurent nous a invité à effectuer un "détour sociologique du côté de la Société ouverte" en compagnie de Karl POPER et de HAYEK.

Lire la suite...

mercredi 28 novembre 2012

Libéralisme et surconsommation : revenir à la sobriété originelle du capitalisme

Corentin de SalleL’incitation à consommer à tout prix n’est pas libérale. Elle est keynésienne et donc socio-démocrate. En prônant le retour à l’économie locale l’écologisme est beaucoup plus « matérialiste » que le libéralisme.

Dans le cortège des reproches martelés contre le libéralisme revient de manière récurrente celui de pousser à la surconsommation, au gaspillage des ressources et à l’endettement des ménages.

Lire la suite...

vendredi 23 novembre 2012

Un guide pour les Indignés : Wilhelm Röpke et l'Ordolibéralisme contre le "capitalisme de connivence"

La Crise a incité les adversaires du capitalisme à se mobiliser au sein de mouvements comme "Occupy Wall Street", les Indignés, etc... Certaines de leurs critiques peuvent être fondées, mais ils ne voient pas qu'au fond, ils se trompent de cible. 

Pour le leur expliquer, rien de mieux que de revenir à un auteur qu'on ne peut guère qualifier d'ultra-libéral tant il a une rhétorique critique vis à vis du capitalisme de son temps, Wilhelm Röpke. L'analyse des reproches qu'il fait au capitalisme permet de mieux cerner le véritable adversaire : le capitalisme de connivence (ce que les anglo-saxons nomment le "crony capitalism").

Lire la suite...

mercredi 21 novembre 2012

15 novembre 2012 : "Comment populariser les idées libérales" avec U.Génisson, D.Tourre et D.Thellier

"Comment populariser les idées libérales ?", tel était le titre de la réunion organisée à l'Assemblée nationale, le jeudi 15 novembre, sous le patronage de l'Institut Turgot.

La discussion, à laquelle a participé Alain Madelin, était introduite par la présentation de deux expériences concrètes dont le projet est de mettre la pensée libérale à la portée du public français le plus large possible.

Le premier exposé fut celui d'Ulrich Génisson, co-fondateur et animateur de "La main invisible", une initiative originale de collectif auquel on doit la publication et la diffusion de "Libres", un livre fondé sur le principe 100 auteurs, 100 idées, 100 pages.

Lire la suite...

mercredi 10 octobre 2012

Penseurs libéraux et "ldentité libérale"

Vincent Valentin Enfin un remarquable et volumineux ouvrage (près de 1000 pages) qui donne accès à tous les grands textes et auteurs fondateurs de la pensée libérale. Son titre : "Les penseurs libéraux". Publié par les éditions des Belles Lettres, et co-signé par nos amis Alain Laurent et Vincent Valentin, ce livre propose un corpus pluraliste d'auteurs d'ampleur inégalée et accompagné d'une double présentation chronologique et thématique.

Ci-dessous un extrait de la très belle et très puissante introduction dans laquelle Vincent Valentin part à la recherche de la véritable "identité libérale".

La pensée libérale, telle qu’elle se déploie depuis quatre siècles, par delà les différentes écoles et sensibilités, par delà les contextes et enjeux auxquels elle a dû répondre, trouve son unité dans l’apologie de la liberté, à la fois droit individuel et nécessité sociale.

Lire la suite...

jeudi 20 septembre 2012

Alain Madelin, Milton Friedman et l'Europe : “Appel pour une nouvelle ligue européenne du libre-échange”

Alain Madelin à l'Institut TurgotLundi 10 septembre, à Bruxelles, Alain Madelin était l'invité d'honneur de la 9ème European Resource Bank organisée par les mouvements libertariens européens pour célébrer le centième anniversaire de la naissance de Milton Friedman. Ci-dessous la version française de son intervention présentée lors du diner de gala de cette manifestation .

Milton Friedman a eu le grand privilège de vivre suffisamment longtemps pour voir ses idées triompher. Une juste récompense pour une vie entière dédiée au combat pour la liberté.

Lire la suite...

vendredi 13 juillet 2012

14 juin 2012 : "La question du Prométhéisme politique", séminaire autour de Franck Debié

Notre invité du mois de juin était le Professeur Franck Debié venu de Strasbourg pour nous entretenir sur le thème : " Quand en finira-t-on avec le Prométhéisme politique ? Pourquoi les libéraux ne doivent pas baisser les bras''.

Lire la suite...

samedi 19 mai 2012

Crise de l'Etat-Providence : redonner leur chance au don et à la philantropie privés

Chamoux2.jpgDans un essai paru en fin 1981, Pierre Rosanvallon annonçait "La crise de l'Etat-Providence".

En réalité, il n'en était rien. Mais, sous la plume d'un homme connu pour son engagement à gauche, ce titre était provocateur pour le régime socialiste qui ressentait les premiers effets de ses largesses électorales.

Aujourd'hui, la crise étant consommée, il est temps de revenir sur l'argumentation de cet auteur et de lui opposer une vision libérale de la Providence !

Lire la suite...

lundi 19 mars 2012

Science, Technologie et Liberté : le message libéral

Stéphane GeyresIl y a toujours eu, et il y aura probablement toujours, des liens assez intimes entre liberté et technologie.

Par exemple, la liberté est sans doute possible un des facteurs essentiels de l’innovation et donc de la progression technologique. L’entrepreneur, l’inventeur, ont besoin de pouvoir s’exprimer avec suffisamment de liberté pour aboutir. Il est malheureusement rare qu’un esclave ou qu’un pauvre à la limite de la survie aient le loisir d’inventer quoi que ce soit.

Lire la suite...

dimanche 26 février 2012

Quand la gauche intellectuelle anti-libérale récupère et contrefait l'individualisme

Troisième Chronique du "Nouvel 1dividualiste" publiée initialement sur le site de l'Institut Coppet. 

Traditionnellement, la gauche intellectuelle antilibérale fustige et rejette l’individualisme – c’est même l’une de ses marques de fabrique privilégiées. Accusé d’ « atomiser » la société et de détruire le lien social, il l’est aussi de répandre égoïsme et repli privé sur soi, d’être le produit d’un noir complot du capitalisme, et de faire obstacle à une nécessaire collectivisation plus poussée. Certains de ses contempteurs vont d’ailleurs même jusqu’à prétendre que l’individu n’existe pas. 

Lire la suite...

mardi 24 janvier 2012

Vive la croissance, Viva Monti

Alain Madelin à l'Institut TurgotRépétons le, il n’y a pas de sortie du piège de la dette publique sans retour à une forte croissance. Pour devenir soutenable, la dette doit voir ses taux d’intérêts passer durablement sous le taux de croissance.

C’est dire que les solutions avancées en France par les deux grands candidats, à savoir diminuer la dépense publique et augmenter les impôts (dans des proportions et des modalités variables) ne peuvent que conduire à l’impasse.

Lire la suite...

jeudi 10 novembre 2011

Les islamistes, de meilleurs interlocuteurs économiques ?

Yves MontenayL'économiste péruvien Hernando de Soto vient de publier, dans le Financial Times, un article (The free market secret of the Arab revolution ) qui rejoint le point de vue que Yves Montenay développe ci-dessous.

Les islamistes sont économiquement libéraux, même si beaucoup d'Occidentaux en doutent (du fait de l'image qu'ils ont de l'islam et de l'échec économique des pays arabes). Du point de vue des relations économiques avec la France, ce sont a priori des progrès qu'il faut escompter, surtout dans le cas de la Tunisie.

Lire la suite...

vendredi 9 septembre 2011

Crise du Capitalisme et du Libéralisme? Soyons Sérieux!

Charles GaveQuiconque qui lirait la presse de notre pays pour se renseigner sur la crise financière actuelle, acquerrait automatiquement la conviction que le pelé, le galeux c’est bien entendu la capitalisme (inefficace et injuste, cela va sans dire), sous tendu qu’il est par cette abominable idéologie qu’est le Libéralisme.

Voilà qui est pour le moins surprenant pour quelqu’un qui se contente de regarder les faits pour essayer de comprendre…ce qui est après tout le minimum pour un esprit scientifique.

Lire la suite...

lundi 22 août 2011

L'Etat, la dette et les libertés : l'importance de la bataille pour les idées.

Dr Richard EbelingLe problème de la dette n'est que le symptôme d'une mentalité anti-capitaliste qui sape la philosophie politique originelle des droits individuels et de la liberté économique et instaure à sa place une idéologie du paternalisme et de la dépendance.

Lorsque les Démocrates et les Républicains américains s'affrontent pour proposer des plans différents et concurrents de réduction des dépenses publiques, ils ne précisent jamais à partir de quel « niveau de référence » ils font leurs calculs.

Lire la suite...

lundi 8 août 2011

"La tradition de la liberté" : le livre que tout libéral doit avoir dans sa bibliothèque

Jean-Pierre ChamouxIl n’est pas courant que le Parlement européen soutienne la publication d’un manuel libéral.

C’est pourtant la prouesse de Corentin de Salle qui nous livre, cet été 2011, le second tome de la trilogie qu’il a entreprise pour rendre hommage aux hommes qui ont fondé et développé depuis le XVI° siècle ce qu’il qualifie comme : « la doctrine de la tradition libérale ».

Lire la suite...

- page 2 de 4 -