Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 27 avril 2011

Dette grecque : il n'y aura pas défaut, voilà pourquoi et comment.

Jacques DelplaDéfaut ou pas sur la Grèce ? Après avoir longtemps pensé que oui, je fais ici mon coming out : je crois aujourd’hui que la Grèce ne fera pas formellement défaut.

A la place, sa dette sera financée, pendant très longtemps, par un mixte de prêts publics européens, de prêts « forcés » des banques et assureurs européens à qui la BCE et les Trésors auront tordu les bras et par la monétisation partielle de cette dette par la BCE. Le même raisonnement s’applique à l’Irlande ou au Portugal.

Lire la suite...

mardi 7 décembre 2010

Tout savoir sur les véritables raisons du drame irlandais

Vincent Bénard à l'ALEPSLa crise irlandaise donne une occasion facile à tous les étatistes sur l'échiquier politique de critiquer à bon compte un supposé "libéralisme", parfois préfixé d'ultra comme il se doit, qui serait la cause de la chute de l'état Irlandais.

Mais une analyse approfondie du parcours récent de l'Irlande, et particulièrement de la première décennie de ce millénaire, montre qu'il n'en est rien.

L'état Irlandais s'est comporté comme un état providence tout ce qu'il y a de plus classique, l'état ayant géré les mannes issues de son impôt sur les sociétés attractif et de sa bulle immobilière comme une cigale dépensière et non une sage fourmi épargnante.

Lire la suite...