Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 26 mai 2013

Au-delà de Bitcoin (5) : l'avenir des monnaies et systèmes de paiement

Gérard Dréan Dernière pièce de notre dossier, Gérard Dréan analyse comment l'existence de Bitcoin pourrait constituer l'impulsion initiale pour nous faire entrer dans un nouvel univers de monnaies parallèles et concurrentielles.

Dans un article précédent, nous avons vu que le système de paiement de bitcoin, grâce à son architecture « pair-à-pair » originale, a prouvé son efficacité, sa fiabilité et sa capacité de résister à toutes les attaques. Son logiciel « open source » est en amélioration continuelle. Des milliers d’utilisateurs en traquent les failles et coopèrent pour les réparer, et proposent de nouvelles fonctions.

Lire la suite...

lundi 20 mai 2013

Le bitcoin (4) : ce qu’il faut (absolument) savoir de technique

Gérard Dréan Comme de nombreux autres forums de discussion, ce blog héberge un débat passionné sur le système bitcoin, d’autant plus intéressant ici que l’Institut Turgot se réclame explicitement d’une philosophie libérale et des thèses autrichiennes sur la monnaie.

Mais, comme ailleurs, de nombreux commentaires trahissent souvent une méconnaissance des principes techniques du système, qui sont assez novateurs pour être étrangers aux cadres de référence habituels, et qu’il est indispensable d’assimiler avant d’aborder toute discussion de nature économique.

Qu’est-ce que Bitcoin ? Le mot « bitcoin » désigne à la fois un système de paiement électronique et l’unité de compte qu’il utilise. La caractéristique distinctive du système de paiement bitcoin est d’être totalement décentralisé.

Lire la suite...

vendredi 17 mai 2013

25 mars 2013 : " Le marché, pourquoi ça marche", conférence d'Alain Madelin

Pourquoi le marché est-il l'organisation la plus efficace pour créer la richesse ? Qu'en est-il de ses défaillances ? Alain Madelin démystifie le fonctionnement de la main invisible du marché.

mercredi 15 mai 2013

L'avenir du Bitcoin (3) : les handicaps d'une monnaie virtuelle

Gertchev.jpgEst-il imaginable que les bitcoins acquièrent dans un futur plus ou moins éloigné un véritable statut de monnaie pleine et entière, réalisant ainsi le rêve d’une monnaie libre et universelle totalement privée ?

Troisième volet de notre enquête : la réponse de Nicolay Gertchev, un ancien étudiant du professeur Bertrand Lemennicier, aujourd'hui en poste à la Commission européenne. En matière monétaire la technologie, aussi sophistiquée soit-elle, ne fait pas de miracle.

On a beaucoup parlé de bitcoins ces derniers temps dans les médias. Pendant que la crise financières chypriote et la mise en place de contrôles de capitaux autour de l’île continuaient de nourrir les inquiétudes sur l’avenir de l’euro, le prix du Bitcoin a triplé en moins d’un mois, atteignant les 141 dollars pour I Bitcoin (BTC). Assistons nous à l’émergence spontanée d’un nouvel instrument d’échange virtuel, comme certains le pensent ?

Lire la suite...

mercredi 8 mai 2013

Bitcoin (2) : une unité de compte en voie d'émergence

tucker.jpgQuand saurons-nous que le Bitcoin est bel et bien une monnaie ? Second volet d'une enquête sur les promesses de cette nouvelle monnaie virtuelle, ci-dessous la traduction d'un article de Jeffrey Tucker, le talentueux et prolifique animateur de Laissez-Faire Books.

A la différence de Frank Shostak, Jeff Tucker croit à la vocation monétaire du Bitcoin. A ses yeux c'est déjà l'une des devises les plus fonctionnelles de l'histoire de l'humanité.Traduit de l'anglais par Gérard Dréan.

Lire la suite...

mercredi 24 avril 2013

Bitcoin : la chimère de la monnaie électronique

Frank ShostakLe succès du Bitcoin - cette nouvelle monnaie d’échange électronique dont le cours a récemment atteint des niveaux records - excite beaucoup les esprits. Serions-nous à la veille de l’émergence d’une véritable monnaie privée permettant enfin d’échapper complètement au contrôle d’une banque centrale et à la tutelle de systèmes étatiques ? C’est ce dont rêvent les libertariens.

La réponse des économistes spécialistes de la monnaie reste plutôt dubitative. Ci-dessous celle d’un leader de l’école “autrichienne” contemporaine : Frank Shostak, récemment publiée sur le blog du Mises Institute.

Nombre d’économistes et d’éditorialistes financiers espèrent qu’Internet, cet espace de marché totalement libre, donnera enfin naissance à de nouvelles formes de monnaies échappant à l’autorité des banques centrales et de l’état.

Lire la suite...

vendredi 15 février 2013

Les failles des lois sur la concurrence, le cas Google

Loiselle.JPGMarie-Josée Loiselle est économiste associée à l'Institut Economique de Montréal. Elle y est l'auteur d'une remarquable note économique qui, en s'appuyant sur un cas d'actualité, et dans un style d'une grande économie de mots, nous rappelle fort à propos comment les lois anti-trust ont le plus souvent pour effet de pénaliser les consommateurs. Nous remercions l'IEDM de nous avoir aimablement autorisé à reproduire ce texte.

En mai 2012, après deux ans d’enquête, le président de la Commission européenne de la concurrence (CEC), M. Joaquin Almunia, a demandé à l’entreprise Google de modifier le fonctionnement de son moteur de recherche, sous peine d’une poursuite. Selon la CEC, Google abuse de sa position dans les marchés des moteurs de recherche sur Internet et des publicités en ligne (1).

Lire la suite...

vendredi 8 février 2013

Combat pour la liberté numérique : l’État perdra sa guerre contre le piratage

Aaron SwartzLa mort d'Aaron Swartz, ce jeune génie américain du Web poussé au suicide par l'acharnement des autorités américaines, a provoqué une émotion considérable dans les milieux libertariens d'outre-atlantique.

Jeffrey Tucker , le patron de la célèbre librairie en ligne Laissez-Faire Books, a écrit à l'occasion de ce triste évènement un excellent texte dont nous publions ci-dessous la traduction réalisée par Drieu Godefridi.

Cela commença par une embuscade. Ensuite ce fut une bataille. Maintenant c’est un conflit sanglant qui est mondial dans son ampleur. Toutefois il n’y a aucun doute sur l’issue de ce conflit, en dépit du carnage de masse qui s’annonce.

Lire la suite...

dimanche 23 septembre 2012

Internet et la protestantisation des musulmans

Yves Montenay L'arbre des violences et menaces islamistes ne doit pas cacher la forêt des autres évolutions du monde musulman. Yves Montenay développe un thème déjà évoqué dans nos colonnes.

Les "nouveaux" médias et la diffusion brutale de leurs supports ("smartphones" notamment) accélèrent la "protestantisation" des musulmans, avec son progrès intellectuel et ses guerres de religion. Cela au triple sens d’éclatement religieux, d’opposition à l’ordre établi et de progrès économique.

Lire la suite...

vendredi 26 août 2011

La crise des industries musicales : une illustration de la destruction créatrice "!

La diffusion foudroyante d’internet rappelle des vérités que nous avons tendance à oublier : l’avenir n’étant jamais garanti, il est essentiel qu’un maximum d’efforts s’emploient pour explorer les voies qui peuvent le préparer ! 
C’est à cela que sert l’entrepreneur schumpétérien : son expérience révèle « ce qui marche » et élimine « ce qui ne marche pas » . 

Lire la suite...

mercredi 25 mai 2011

Sarkozy au Web : laissez faire les gouvernements !

Drieu GodefridiDans un discours prononcé le 24 mai 2011, à l’occasion de l’ouverture de l’eG8, N. Sarkozy plaide pour une reprise en main de l’Internet par les gouvernements.

Analysons quelques moments saillants de ce discours important, qui débute par des généralités.

Lire la suite...

vendredi 25 mars 2011

Demain, que restera-t-il de privé dans nos vies ?

Drieu GodefridiCivilization is the progress toward a society of privacy. The savage's whole existence is public, ruled by the laws of his tribe. Civilization is the process of setting man free from men. Ayn Rand, The Fountainhead.

Si l’on en croit une célèbre formule d’André Malraux, nous ne serions que de misérables petits tas de secrets.

Le mot 'misérable' méconnaît la fécondité objective du secret. Avéré, en revanche, est le diagnostic sur l’universalité du secret. Qu’avons-nous à cacher ? Pourquoi cherchons-nous à cacher certaines choses ?

Lire la suite...

dimanche 20 février 2011

L'ère Wikileaks : de l’Internet-outil à l’Internet-Monde ?

Tandis que l’intégration de nos vies privées et professionnelles au Réseau des réseaux se fait chaque jour plus avancée, demandons-nous si l’essence même de notre réalité n’est pas en train de changer.
D’abord, il y eut l’Internet. Par l’email, les sites Web, ensuite les chambres de chat et autres jeux en ligne, Internet se donnait comme un outil bien commode, mais seulement cela : l’Internet-outil.

Lire la suite...

vendredi 1 octobre 2010

Un « nouvel ordre mondial » de l’information ?

Yves Montenay lors d'une réunion à l'Institut Turgot (avril 2009)On se souvient que pendant les années 1970 il était de bon ton de pourfendre le monopole occidental des agences de presse. On souhaitait « un nouvel ordre mondial de l'information », c'est-à-dire en gros une information venant du Sud.

Nous étions alors dans les utopies du « nouvel ordre mondial » tous azimuts (« stabilisation » du prix des matières premières, « démocratisation » de l’ONU etc.) J’avais à l’époque ferraillé contre ces délires dans Le socialisme contre le tiers monde.

Lire la suite...

samedi 27 juin 2009

4 Juin 2009 : "L'univers numérique 2025", table-ronde à l'Assemblée nationale.

Le jeudi 4 juin 2009, l'Institut Turgot organisait, à l'Assemble nationale, une table-ronde sur le thème : "l'univers numérique 2025".

L'objet de cette réunion n'était pas seulement de dresser l'inventaire des grandes tendances technologiques qui domineront l'évolution d'internet au cours des quinze années à venir, mais aussi d'imaginer ce que pourrait être ce nouvel univers caractérisé par l'accès généralisé à des outils spécifiquement conçus pour autoriser la coopération de masse et en réseau des individus (et des choses).

Il s'agissait notamment d'évaluer dans quelle mesure ce nouvel environnement technologique servira (ou non) le progrès des libertés individuelles.

Au programme, trois invités :

Peter Linton - Peter Linton, Chairman de Burson-Marsteller (Bruxelles) et initiateur de la European Internet Foundation, évoque les travaux que sa fondation a entrepris pour sensibiliser les milieux parlementaires européens à l'ampleur de la mutation technologique et sociétale qui atteindra son plein régime en 2025. Le savoir n'étant plus concentré dans les mains de quelques élites, les gouvernements seront appelés à devenir plus des plateformes de négociation que les organes décisionnels qu'ils sont aujourd'hui.

Pierre Bellanger[ - Pierre Bellanger, fondateur et président de Skyrock, le premier réseau social francophone avec 24 millions de blogs actifs, utilise son expérience d'internet pour démontrer concrètement ce que seront les implications économiques et sociétales de ce nouveau monde de 'collaboration de masse'. Il met notamment l'accent sur le rôle essentiel que jouent les 'commentaires' dans le nouvel univers d'internet. Se fondant sur l'exemple de la publicité, il montre que ce qui compte ce ne sont pas les contenus, mais les processus.

Alain Madelin[ - Alain Madelin, ancien ministre et président du Fond mondial de solidarité numérique (rattaché aux Nations Unies) fait remarquer que la décennie 2020-2030 sera tellement prodigieuse qu'il est difficile d'imaginer dès aujourd'hui ce quelle sera exactement. Mais il souligne que les règles du jeu de cette société en gestation seront éminemment libérales. Alain Madelin exploite sa nouvelle expérience dans le domaine éducatif pour illustrer comment les processus d'intelligence collective vont bousculer les traditionnelles pyramides de commandement.

Lire la suite...