Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 17 décembre 2013

Écologie et immigration : même rhétorique ?

« Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde. La France doit rester ce qu’elle est : une terre d’asile… mais pas plus », déclarait  Michel Rocard dans l'émission "7/7" du 3 décembre 1989.

 A l'époque, cette déclaration de l'ancien premier ministre socialiste a semé le trouble au sein de la bien-pensance française (de Gauche mais aussi de Droite). En fait elle s’inscrit dans la théorie générale de la tragédie du libre accès rendue célèbre par l'américain Garrett Hardin dans un article paru sous le titre de « Tragedy of the Commons » publiée quelque vingt ans plus tôt dans la revue Science (1968).

Lire la suite...

jeudi 29 septembre 2011

La propriété pour protéger la biodiversté

La biodiversité est définie comme « la variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes ».
Malgré la complexité de cette définition, chacun perçoit l’importance et la vulnérabilité de la biodiversité face à la démographie et à la technologie.

Lire la suite...

mardi 13 septembre 2011

Comment gérer les ressources naturelles ? La voix singulière d'Elinor Ostrom

Jean-Pierre Chamoux précise comment les travaux d'Elinor Ostrom, Prix Nobel d'économie 2009 ont beaucoup fait progresser notre compréhension des approches concevables pour gérer rationnellement l'exploitation des ressources renouvelables.

Si l’administration de certaines ressources naturelles comme les bancs de poissons, l'eau douce, les libres pâtures ou les forêts primaires cadre mal avec les concepts classiques de la propriété (usus, fructus, abusus), leur administration par une autorité tutélaire qui ne peut être ni éternellement bienveillante, ni constamment vertueuse, pose presque autant de problèmes qu’elle en résout.

Lire la suite...