Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 5 juin 2012

Crise de l’euro : quels placements défensifs ?

Drieu.jpgVous possédez quelques dizaines ou centaines ou millions d’euros sur un compte bancaire, par exemple en France, ou en Belgique. Depuis trois ans, la mort de l’euro est régulièrement annoncée (y compris sur ce forum) ; il serait peu rationnel de ne pas s’en soucier.

Alors, que faire ?

Lire la suite...

mardi 13 mars 2012

Neufs propositions pour réformer la fiscalité française

Il faut cesser de faire quotidiennement "joujou" avec la fiscalité et de multiplier les usines à gaz. 

Dans le cadre des activités du "(Club) Praxis", notre ami Jean-Claude Gruffat vient de participer à la rédaction d'un rapport collectif qui propose une réforme fiscale fondée sur cinq principes et neuf propositions. Les voici.

Les crises financières qui ébranlent l’économie française depuis 2008 auront au moins eu le mérite d’attirer enfin l’attention des politiques, des marchés et des agences de notation sur les déficits structurels de la France.

Lire la suite...

mardi 28 février 2012

Un programme (libéral) pour le retour à une croissance durable en Europe

UE.jpgCi-dessous la traduction d'un document dont les médias français – campagne électorale oblige - ne se sont quasiment pas fait l'écho. C'est dommage.

Il s'agit de la lettre envoyée , le 22 février dernier, par David Cameron, Mario Monti, Mariano Rajoy, Donald Dusk et huit autres premiers ministres (conservateurs et libéraux) européens à Herman van Rompuy et José Manuel Barroso, à l'occasion du prochain sommet européen des 1er et 2 mars. Comparez-en les orientations et les priorités avec celles de nos candidats hexagonaux.

Lire la suite...

vendredi 3 février 2012

Zone euro : le miracle n'est pas pour demain !

Si le calme est apparemment revenu sur les marchés, les déséquilibres et les contradictions ne cessent de s'accumuler au sein de la zone euro. Gilles Dryancour fait le point et nous aide à débusquer les paradoxes et les non-dits de l'actualité politique et financière.

Les événements ne cessent de confirmer l’évidence : les Etats de l’Euroland,faute de croissance, ne pourront sauver la monnaie unique sans avoir recours à la déconfiture des pays insolvables ou à la monétisation des dettes publiques.

Lire la suite...

lundi 21 novembre 2011

Le 16 novembre 2011 : "Va-t-on sauver l'euro ?" - débat franco-allemand à l'Assemblée nationale

L'institut TURGOT a réuni , le mercredi 16 novembre 2011, un séminaire monétaire franco-allemand présidé par AN_euro2__2_.jpgChristian Vanneste, Député du Nord, auquel une délégation de députés allemands CDU/CSU a apporté une importante contribution.

Cette rencontre monétaire, qui se tenait dans la salle de la Commission de la Défense à l'Assemblée nationale, a abordé trois sujets d'une brùlante actualité politique.

- Va-t-on sauver l'euro ? présidé par Christian Vanneste, député du Nord : la réponse du séminaire est très ambiguë sur ce plan ;

- Les banques centrales, facteur de stabilité ? présidée par le professeur J.Cl. Chouraqui, cette séance débouche aussi sur l'expression d'un grand doute

- France-Allemagne : convergence ou divergence ? présidée par l'ambassadeur Pierre Maillard, cette session montre que les points de vues divergent plutot au sein de la société politique allemande, un peu comme en France.

Lire la suite...

mercredi 9 novembre 2011

L'Art contemporain, miroir des produits financiers, et les autres marchés...

Aude de KerrosIl y aura bientôt un an, Aude de Kerros et Jean-Louis Harouel étaient venus nous dévoiler l'escroquerie de l'Art contemporain. A cette occasion, nous avions été intrigués par le rapprochement entre les marchés financiers contemporains et le marché de l'Art contemporain.

Aude de Kerros est récemment revenue sur ce sujet à l'occasion de la FIAC 2011.

A partir du milieu des années 90 le marché de l’art de la création actuelle s’est fracturé. Deux types de marchés sont alors apparus : l’un purement financier et l’autre fantomatique en raison de son absence de visibilité.

Lire la suite...

vendredi 28 octobre 2011

Programme pour une sortie de crise...

Vincent BénardVoici, en toute immodestie, un plan de sortie de crise qu'aucun candidat à la présidentielle, aucun sommet européen, ne défendra, sauf miracle, mais qui pourrait permettre de refaire pousser des fleurs sur notre terre brûlée par la crise.

Mot d'ordre : "On peut encore s'en sortir, ne perdons pas espoir."

Lire la suite...

mercredi 26 octobre 2011

"La finance", c'est nous tous...

Michel Kelly-Gagnon, Président de l'Institut économique de MontréalCe que veut le mouvement "Occupy Wall Street" et ses émules n'est pas très clair, mais il semble que plusieurs de ses participants s'opposent à «la finance».

Je ne connais pas de meilleure définition de la finance que celle qu'en donne mon ami Pierre Lemieux dans "''Une crise peut en cacher une autre''" (Les Belles Lettres, 2010): la finance regroupe les institutions et autres moyens qui assurent le transfert des ressources des épargnants vers les emprunteurs.

Lire la suite...

samedi 22 octobre 2011

Une voie radicale pour sauver l'euro

Jacques DelplaNous sommes dans une impasse.

Dans la crise des dettes souveraines qui secoue aujourd'hui la zone euro, les Français ont raison de dire que seul un soutien massif de plusieurs milliers de milliards d'euros (par la Banque centrale européenne - BCE) peut éviter la contagion et l'implosion de l'euro.

Les Allemands ont raison de refuser de signer des chèques en blanc.

Lire la suite...

dimanche 16 octobre 2011

Que s'est-il passé cet été ? 2007, 2008, 2011, bis repetita...

Henri Lepage À partir de la mi-juillet, avec la relance de la crise de la dette grecque, s'est mis en branle un processus déflationnaire à caractère cumulatif.

Par sa nature, ce processus rappelle les précédentes paniques financières de septembre 2007 (Northern Rock), mars 2008 (Bears Sterns) et septembre 2008 (Lehman Brothers) sur les célèbres marchés de CDS (credit default swaps) et de produits dérivés, sauf que, cette fois-ci, il concerne le marché des dettes d'État.

Lire la suite...

vendredi 14 octobre 2011

Lettre ouverte à Arnaud de Montebourg, aux protectionnistes et aux dirigistes de tous bords

Cher Arnaud,

 vous avez choisi d’interpeller Martine Aubry et François Hollande sous forme d’une lettre ouverte. Vous prenez l’opinion à témoin. Aussi je souhaite vous répondre et à ma façon éclairer le débat. 

Si je reprends votre lettre au vol, bien que ne m’étant sans doute pas destinée, c’est parce que le libéral que je suis ne peut laisser les arguments qui font votre succès sans réponse.

Lire la suite...

samedi 8 octobre 2011

L’affaire Dexia, symbole de l’incompétence des "élites" dirigeantes


Je suis sidéré par les monceaux de commentaires ahurissants autour de la faillite de Dexia, de son prétendu sauvetage en 2008, du soi-disant sauvetage de ses créanciers maintenant, et de l'absence de contradiction apportée par la presse aux cuistres qui nous expliquent que ce n'est qu'un petit accident de rien du tout, 
que la nationalisation va tout arranger, etc...

Lire la suite...

mercredi 21 septembre 2011

Foreclosure Gate : démêler les faits de l'exagération

Le vendredi 2 septembre, alors que le secteur financier avait déjà été fort malmené par les événements du mois d'août, l'administration américaine a provoqué un nouveau vent de panique sur les titres bancaires en annonçant avoir porté plainte contre 17 Banques (site de la FHFA), qui sont soupçonnées, lors des années bulle, d'avoir vendu des obligations de fonds hypothécaires adossées à des emprunts immobiliers en mentant sur la qualité réelle des prêts contenus dans ces fonds.

Lire la suite...

lundi 19 septembre 2011

Briser les banques géantes

Lorsqu’une entreprise fait de mauvais choix, elle tombe en faillite et ses créanciers se partagent les miettes. 

Idéalement, il devrait en aller de même dans le domaine bancaire. Toutefois, la banque n’est pas une entreprise comme les autres.

Lire la suite...

samedi 20 août 2011

Tempête dans un verre d'eau ?

Yves Montenay Faut-il céder au catastrophisme ambiant ? La réaction de notre ami Yves Montenay.

Il y a un grand déluge d'informations et d'analyses catastrophistes dans le contexte de ce qu'on appelle « la crise de la dette », qui redouble depuis le déclassement des États-Unis.

Déclassement pourtant logique, attendu et modéré, puisqu'il ne s'agit que de passer de AAA à AA+, et pour une agence seulement.

Lire la suite...

- page 2 de 6 -