Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 15 juillet 2012

L’euro, étalon de la démesure humaine

Nous avions pensé examiner les décisions du dix-neuvième sommet destiné à sauver la monnaie unique quand le site Turgot a mis en ligne l’article de Jésus Huerta de Soto consacré à l’euro fonctionnant comme un étalon-or imparfait.

Les analyses de cet auteur ouvrent de nouvelles perspectives à la compréhension de la nature de l’euro.

L’hypothèse que nous défendrons, ici, est que l’euro se prête difficilement au raisonnement analogique, car il forme une monnaie sui-generis dont il n’existe, sans doute, pas d’équivalent dans l’histoire économique.

Lire la suite...

lundi 21 mai 2012

Europe : comment déconstruire l'Etat-providence et reconstruire l'Union européenne "par le bas"

Henri LepageLa crise de l'endettement public, et celle subséquente de l'euro, sonnent la mort du modèle européen d'Etat-Providence de type social-démocrate.

Celui-ci est à bout de souffle, comme l'était le modèle soviétique à l'époque de Gorbatchev. Les hommes politiques feront tout ce qui est en leur pouvoir (c'est à dire 'beaucoup') pour le maintenir en vie à coûts de rustines, aussi longtemps que possible. Mais son effondrement est inévitable. Le problème reste à savoir comment on en sortira, par quoi le remplacer, et à quel prix.

Lire la suite...

jeudi 26 avril 2012

Elections : Alain Madelin juge le premier tour

Alain Madelin à l'Institut Turgot Ci-dessous l'interview accordée lundi dernier par Alain Madelin au journal Les Echos.

LES ECHOS : Comment analysez-vous les résultats de ce premier tour ?

Alain MADELIN : La France n’échappe pas à la règle qui veut que tous les gouvernants qui se représentent soient désavoués dans les urnes. Mais il faudra s’interroger sur la stratégie de clivage, d’exaltation d’un protectionnisme français et de rejet de l’Europe libérale adoptée par le président sortant.

Lire la suite...

jeudi 5 avril 2012

A quoi ressemblerait l'Europe sans la Zone euro ni l'Union européenne ?

Bruno Frey Professeur à l'Université de Zurich, Bruno Frey était venu à l'Institut Euro 92, il y a plus de dix ans, expliquer comment relancer la construction européenne sur de nouvelles bases libérées des schèmes traditionnels de la pensée politique centralisatrice.

Nous sommes heureux de retrouver sur le site VoxEu.org un article de lui où il montre que, même en cas de disparition de l'euro, il y aurait quand même un avenir pour l'Europe. Un avenir sans doute meilleur que celui auquel s'accrochent ceux qui croient qu'il n'y a de voie possible que dans toujours plus de centralisation fédérale.

Qu'arriverait-il si l'euro disparaissait ? Pour la plupart des gens, ce serait un désastre total. Ce texte explique que c'est une erreur complète de considérer l'euro, l'Union Européenne et l'Europe comme un tout indissociable.

Lire la suite...

mardi 27 mars 2012

Vaclav Klaus sur l'Europe et la crise de la zone euro

Klaus.jpg Le Président Vaclav Klaus sera à Paris, le lundi 2 avril, pour présenter la traduction française de son dernier livre : "Sauver les démocraties en Europe", lors d'une conférence à l'Union Interalliée organisée par l'Institut de la Démocratie et de la Coopération (voir l'invitation).

Le texte qui suit est la traduction d'une conférence donnée par Vaclav Klaus lors d'un congrès organisé en Arabie Saoudite, au mois de janvier 2012.

Lire la suite...

samedi 17 décembre 2011

L’acharnement thérapeutique sauvera-t-il l’euro ?

Gilles DryancourLes mois se succèdent et les plans de sauvetage de l’euro aussi. En effet, si l’on compte bien, le plan adopté le 9 décembre à Bruxelles est le troisième de l’année et le septième depuis mai 2010.

A chaque nouveau plan, on entend les mêmes ‘’éléments de langage’. Toute une rhétorique que l’on retrouve, notamment, dans les déclarations du Président Sarkozy.

Lire la suite...

jeudi 15 décembre 2011

"Faut-Il sauver le soldat Euro ?" Charles Gave chez les Experts de BFM business

Ci-suit la transcription de l'intervention de Charles Gave lors de l'émission des Experts du mardi 13 décembre sur les ondes de BFM Business.

Lire la suite...

dimanche 27 novembre 2011

"Moins de dépenses, plus d'impôts" : vertueux ou serviles ?

Selon Drieu Godefridi (« Vertueux Républicains ! »), le chemin de la vertu économique, politique et sociale passerait par « moins de dépenses et plus d’impôts », soit, allègue-t-il, le chemin inverse de celui suivi par ces « vertueux Républicains », responsables des plus beaux déficits des finances publiques américaines à coups de réductions d’impôts et de nouvelles dépenses en faveur de leurs clientèles propres (armée, ‘agro-business’, big business).

Lire la suite...

lundi 21 novembre 2011

Le 16 novembre 2011 : "Va-t-on sauver l'euro ?" - débat franco-allemand à l'Assemblée nationale

L'institut TURGOT a réuni , le mercredi 16 novembre 2011, un séminaire monétaire franco-allemand présidé par AN_euro2__2_.jpgChristian Vanneste, Député du Nord, auquel une délégation de députés allemands CDU/CSU a apporté une importante contribution.

Cette rencontre monétaire, qui se tenait dans la salle de la Commission de la Défense à l'Assemblée nationale, a abordé trois sujets d'une brùlante actualité politique.

- Va-t-on sauver l'euro ? présidé par Christian Vanneste, député du Nord : la réponse du séminaire est très ambiguë sur ce plan ;

- Les banques centrales, facteur de stabilité ? présidée par le professeur J.Cl. Chouraqui, cette séance débouche aussi sur l'expression d'un grand doute

- France-Allemagne : convergence ou divergence ? présidée par l'ambassadeur Pierre Maillard, cette session montre que les points de vues divergent plutot au sein de la société politique allemande, un peu comme en France.

Lire la suite...

dimanche 20 novembre 2011

Ethique de conviction et éthique de responsabilité

Charles GaveMax Weber est ce sociologue allemand qui est à l’origine de la notion que le développement économique a commencé avec l’éthique puritaine et protestante, qui aurait favorisé l’accumulation du capital à la place de la consommation immédiate. Cette accumulation du capital aurait été à l’origine du développement économique.

Lire la suite...

samedi 19 novembre 2011

Le 20 octobre 2011 : "Le nucléaire, arme ultime ou arme absolue ?" - deuxième séminaire de la série Défense

Passionnante discussion que celle qui nous a réunis, le jeudi 20 octobre, pour le second séminaire consacré aux questions de Défense, avec pour intervenants Emmanuel Nal et Pierre-Marie Guillon sur le thème de l'arme nucléaire et la dissuasion.

.

Lire la suite...

lundi 14 novembre 2011

"La démocratie est en train d’être assassinée et tout le monde s’en fout..."

Charles GaveJ’enrage.

Tout va de mieux en mieux. En Italie et en Grèce, des gauleiters bruxellois viennent de remplacer les élus du peuple sous les applaudissements frénétiques de tous ceux qui chez nous haïssent et démocratie et son pendant, la souveraineté nationale (Attali, Minc, Duhamel etc.…).

Parallèlement les grondements des révolutions populaires se font de plus en plus entendre tant ce coup d’Etat rampant et masqué perpétré par nos ELITES Bruxelloises exaspère les peuples.

Lire la suite...

mardi 8 novembre 2011

Lorsque l'Europe se fracture : ce que dissimule l'accord sur le plan de sauvetage du 27 octobre

Les pyromanes parviendront-ils à éteindre l'incendie ?

Dans les jours qui suivirent le sommet de Bruxelles du 21 juillet, consacré au sauvetage de l'euro, nous avions écrit :

"Faut-il, comme les dirigeants de l’Euroland, se réjouir du nouveau plan, adopté à Bruxelles le 21 juillet, pour sauver l’euro ? Proclamer qu’il apporte une solution définitive à la crise de la dette publique en Europe ? Au regard des décisions prises, cette annonce nous semble pour le moins prématurée. "

Lire la suite...

dimanche 30 octobre 2011

Crise de la dette et fédéralisme : une liaison abusive

Yves MontenayOn somme les Européens de s'unir. Il s'agit notamment de gagner en vitesse de réaction face aux marchés.

Mais il sera difficile d'avoir un véritable organe de décision européen sans fédéralisme politique, que souhaite une partie des élites tant politiques qu'économiques pour des raisons contradictoires qui rendent abusive une décision précipitée.

Lire la suite...

jeudi 6 octobre 2011

Pourquoi l'Allemagne a raison d'être dure...

Jacques DelplaL'Allemagne est-elle devenue le Tea Party de l'Europe, qui pousse les pays du sud de l'euro au défaut, au risque de faire imploser l'euro ?

Ou bien, comme je le crois, l'Allemagne adopte-t-elle une stratégie de « Canossa inversé » ?

Lire la suite...

- page 2 de 5 -