Yves Montenay Tout le monde souhaite la croissance, le problème est qu'on ne sait pas comment faire. Le dernier fantasme est de pousser au fédéralisme. C'est prendre un bulldozer pour chasser le lézard.

De Gaulle dirait "Ils sautent comme des cabris en criant : croissance, croissance !". Tout le monde souhaite le beau temps, sauf les agriculteurs, mais c'est une profession "passéiste". Tout le monde souhaite la croissance, sauf les écologistes, mais ils doivent "la fermer" devant l'urgence de faire face à la crise.