Mot-clé - Etat

Fil des billets

mardi 11 mai 2010

Faillite de la Grèce ou faillite de l'Etat Grec ?

Le Dr Patrick de Casanove, secrétaire général du Cercle Bastiat Depuis plusieurs semaines on nous rebat les oreilles avec la faillite de la Grèce. Les politiciens de tout bord hurlent qu’il faut « sauver la Grèce ». Ils n’ont qu’une recette : faire payer le contribuable Grec et Européen. Haro sur l’Allemagne coupable de ne pas cracher assez vite au bassinet, après avoir été coupable d’avoir redressé son économie.

On voudrait nous faire croire que c’est la faillite de la Grèce. Rien n’est plus faux. C’est la faillite de l’Etat en Grèce. C’est la preuve éclatante de la dangerosité des hommes politiques, des hommes de l’Etat. Ceux-ci ont ruiné leur pays. Ce ne sont pas les Grecs eux-mêmes. Ce sont les hommes de l’Etat, ce qui inclue leurs complices dits « privés »

Lire la suite

samedi 1 mai 2010

Crise économique ? non, crise de régime

Philippe SimonnotLes "experts" qui avaient claironné ces derniers mois que la crise était dépassée parce que la Bourse avait retrouvé des couleurs ont dû vite déchanter. Loin d'être terminée, la crise déroule ses effets dévastateurs avec une régularité diabolique.

Comme on pouvait s'y attendre, la substitution de la dette publique à la dette privée que l'on a opérée pour venir au secours d'une finance dévoyée n'a fait que reculer les échéances et aggraver les déficits publics, déjà fort lourds. Les "actifs toxiques" dont on cherchait à se débarrasser ont fini par intoxiquer les Etats eux-mêmes.

Lire la suite

jeudi 25 février 2010

LOPSI, HADOPI : le péché d'orgueil politique

Jean-Pierre Chamoux à l'Institut TurgotLa tentation dirigiste n'a décidément pas été abandonnée par nos hommes politiques: plus le monde réel leur échappe et plus ils persistent à concentrer leur soif de contrainte sur leurs proches concitoyens...

Peu importe, après tout, que le vrai monde soit hors de leur portée; ces proches-là, au moins, ne sont pas comme la réalité qui leur échappe: ils sont tenus par le terrain national, ils échappent d'autant moins à la volonté de leurs édiles que le pays vieillit et que ses habitants deviennent moins mobiles! 

Nous sommes ainsi corvéables : par la taxe carbone, par les sanctions Hadopi et par les nouvelles amendes que prévoit la Lopsi...

Cela change-t-il le monde pour autant?

Lire la suite

samedi 13 février 2010

La montée d'un étatisme du désastre

G. Vuillemey et V.Poncet Best-seller mondial accueilli il y a deux ans avec les faveurs d'une large partie de la critique, La Stratégie du choc de la journaliste canadienne Naomi Klein mérite d'être ressorti.

Sa thèse sur «la montée d'un capitalisme du désastre» peut être résumée d'une phrase : à la faveur des crises et des catastrophes, le capitalisme étend son emprise sur les peuples en jouant de leur faiblesse momentanée.

L'actualité met à mal cette théorie audacieuse. Dans l'ombre de la crise économique, c'est au contraire un «étatisme du désastre» qui prospère.

Lire la suite

dimanche 25 janvier 2009

13 Janvier 2009 : Table-ronde avec Alain Madelin sur la crise financière

Le 13 janvier dernier, l'Institut Turgot a organisé, dans une salle de l'Assemblée nationale, et autour d'Alain Madelin, une table-ronde de deux heures sur le thème : "Crise financière : ce qui se dit et ne se dit pas".

Outre Alain Madelin, participaient aux débats Charles Gave, Président-fondateur de Gavekal Ltd, une firme de recherche économique et d'investissements localisée à Hong Kong, Jean-Jacques Rosa, Professeur à l'I.E.P. de Paris, et Vincent Bénard Président de l'Institut Hayek et auteur du livre publié par l'Institut "Logement : Crise publique, remèdes privés".


Alain Madelin : la crise, un produit du marché politique

Les débats étaient dirigés par Henri Lepage, Président de l'Institut Turgot. La réunion avait été préparée avec le concours de l'Institut Euro 92 et de l'Institut Hayek. Elle a connu un grand succès puisque nous avons accueilli près d'une centaine de personnes, et que nous avons du nous mettre en quête d'une salle plus grande à la toute dernière minute.

La séance a été enregistrée en vidéo. Nos lecteurs trouveront dans cette page les enregistrements des principaux passages de cette réunion. Si vous rencontrez des difficultés d'écoute (niveau sonore insuffisant) équipez-vous d'un casque d'écoute.

Lire la suite

dimanche 14 décembre 2008

"Je ne crois plus à la valeur des autorités indépendantes"

Le professeur Jean-Pierre Chamoux est depuis longtemps l'un des membres les plus éminents du cercle des amis de l'Institut Turgot. C'est lui qui, à l'époque du gouvernement Chirac de 1986, a mis sur les rails la première grande expérience française de déréglementation : celle des télécoms. Jean-Pierre Chamoux vient de faire part de ses réflexions sur la crise financière dans le cadre d'une grande interview publiée par l'Institut Presage, reproduite ci-dessous. Il reviendra régulièrement proposer ses analyses aux lecteurs du site de l'Institut Turgot. HL.

Lire la suite

page 2 de 2 -