Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Energies nouvelles

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 1 mars 2014

"Vive les énergies fossiles ! La contre-révolution énergétique"

Tel est le titre du livre que Samuel Furfari (l'un des membres du groupe de nos amis belges "climat-sceptiques") publie ce mois-ci aux éditions Texquis.

Son message : il nous faut revoir tous nos clichés concernant l'épuisement programmé de nos ressources en énergies fossiles. Une contre-révolution est en cours qui chamboule la géopolitique et les équilbres de force qui structuraient notre monde depuis 1945. Ce n'est pas une hypothèse, mais une réalité que, malheureusement pour eux, les européens s'acharnent à ignorer.

Ci-dessous une sélection de passages amicalement fournie par l'auteur. 

« Calomniez audacieusement, il en restera toujours quelque chose » a dit Francis Bacon en reprenant un proverbe latin médiéval. Ce mécanisme pernicieux est tel que l’idée saugrenue de la fin prochaine du pétrole est devenue une vérité pour une grande partie de la population européenne. La grande majorité des journalistes répètent comme des perroquets que la jauge du réservoir de pétrole indique la panne prochaine, que – pour les moins informés d’entre eux – le pic de production du pétrole est déjà atteint, ou – pour les plus prudents – qu’il est sur le point de l’être. 

Lire la suite...

mardi 15 octobre 2013

Le dernier rapport du GIEC : tout n'y est pas aussi alarmant que ses auteurs le disent

Nous saluons le retour de notre ami Jean-Michel Belouve. Il vient de se livrer à une lecture très attentive des documents récemment publiés par le GIEC. Voici ce qu'il y a découvert. 

Le rapport AR5 du GIEC n’est alarmant qu’en apparence. En fait, ses scénarios pratiques donnent des prévisions de hausses de température allant de 0,9° C à 1,8° C pour la fin du vingt et unième siècle. Ce n’est qu’en ajoutant deux scénarios totalement invraisemblables qu’il parvient à annoncer des valeurs allant jusqu’à +4,8 ° C pour 2100.  

En fait, il apparait que l’évolution économique naturelle conduira à des limitations des émissions bien plus efficaces que celles prévues par les politiques actuelles, et que les lois du marché conduiront à des mix énergétiques dans lesquels les énergies fossiles seront minoritaires, pourvu qu’on laisse se développer l’économie et que l’on concentre les efforts sur la recherche et le développement des énergies de demain.

Lire la suite...

lundi 30 avril 2012

Technologie : une innovation majeure au secours des énergies renouvelables ?

Vincent BénardMalgré toutes les bêtises commises par les politiciens, une partie de l'humanité me donne encore quelques raisons d'espérer.

La vidéo qui figure plus loin dans ce texte présente ce qui pourrait bien être une innovation majeure dans le domaine de la production et de la consommation électrique, au point de pouvoir, peut-être, rendre profitable certaines formes d'énergie aujourd'hui ruineuses. Vive le progrès !

Lire la suite...

vendredi 13 avril 2012

Les écologistes sont-ils sincères ou ignorants ? Les 12 mythes du politiquement correct

Max FalqueLa question mérite d’être posée au moment où cette idéologie entend se présenter comme une nouvelle religion mêlant paganisme, socialisme et malthusianisme.

Nous pensons qu’il est bon de mettre à la disposition du lecteur francophone le résumé d’un récent et décapant ouvrage : "Little Green Lies - An Expose of Twelve Environmental Myths" du Professeur australien Jeff Bennett.

Chaque « Petit mensonge » y fait l’objet d’un chapitre présentant les douze lieux communs et croyances et leurs réfutations

Lire la suite...

lundi 5 mars 2012

Quel avenir pour le nucléaire ? Les enjeux un an après Fukushima

L'augmentation des coûts liés aux mesures de sécurité consécutives à cet accident va-t-elle remettre en cause certains présupposés de la production électrique ? Un rééquilibrage entre nucléaire, centrales classiques et nouvelles énergies est-il sérieux en France à brève échéance ?

Une équipe de l'Institut Turgot a mené l'enquête. Un colloque a été organisé au mois de juin 2011. Voici les conclusions de cette étude présentées par Jean-Pierre Chamoux, Président de l'Institut Turgot.

Lire la suite...

vendredi 17 juin 2011

Doit-on sortir du nucléaire ?

Me Patrick SimonPatrick Simon assistait à la réunion organisée le 9 juin avec Alain Madelin et Jean Bergougnoux. Voici l'excellente synthèse qu'il en a tiré pour sa chronique sur Radio-Courtoisie.

Le nucléaire français, c'est beaucoup de choses : 70.000 emplois directs, des milliers d'emplois indirects, une production de 445 milliards de kilowattheures par an, 19 usines, une industrie solide qui s'exporte bien, des activités annexes comme le stockage et le retraitement des déchets, de multiples retombées indirectes dans les secteurs de la chaudronnerie, des équipements électriques, du génie civil, de l'informatique industrielle et surtout une grande expertise scientifique grâce à une élite qui s'est constituée au fil du temps.

Lire la suite...

jeudi 16 juin 2011

Débat sur le nucléaire : un nouveau livre de Jean-Michel Bélouve.

Livre_Belouve.jpgA l'occasion du débat à l'Assemblée nationale entre Alain Madelin et Jean Bergougnoux, nous avons présenté le dernier livre de notre ami Jean-Michel Bélouve :"Nucléaire civil : le rebond !", publié chez Libermédia avec le concours de l'Institut Turgot.

Ci-dessous la préface du livre, écrite par Henri Lepage.

Depuis deux ans, Jean-Michel Bélouve contribue régulièrement aux activités de l'Institut Turgot en publiant sur son site des articles qui traitent de la controverse scientifique et politique sur le réchauffement climatique et, par voie de conséquence, s'intéressent également à l'énergie et à la politique énergétique.

Lire la suite...

mercredi 15 juin 2011

Le 9 juin 2011 : "La France et le nucléaire", débat à l'Assemblée nationale avec Alain Madelin et Jean Bergougnoux

Le jeudi 9 juin l'Institut Turgot accueillait Alain Madelin (ancien ministe de l'industrie) et Jean Bergougnoux (ancien directeur général d'EDF, Président d'honneur de la SNCF ainsi que d'Eurélectric) pour un débat sur le thème : "La France et le nucléaire - l'heure du choix".

.

Du fait des événements récents intervenus à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, la consternation devant l'ampleur des dégâts matériels et humains du tsunami a rapidement cédé le terrain à une vive controverse sur le rôle et l'avenir du nucléaire dans l'approvisionnement énergétique de nos pays.

Lire la suite...

mardi 15 février 2011

Energie-Climat : un magnifique cas d'école de lobbying climato-industriel

Il faut trouver trois mille milliards d’euros pour financer la politique climatique européenne !
Telle est la somme à laquelle le dernier rapport d’Accenture et Barclays Bank évalue les besoins de financement de la lutte contre le CO2 en Europe.
Il en ressort la confirmation que le projet européen  est irréaliste, économiquement désastreux et sans efficacité sur le climat.
Mais c'est d'abord et avant tout un support de lobbying pour convaincre les décideurs politiques européens de persister dans leurs politiques pernicieuses d'incitations financières et de réglementation.

Lire la suite...