Me Patrick SimonC'est une idée qui a du succès en ce moment. La classe ouvrière tend à disparaître, on n'a plus qu'une très vaste classe moyenne qui s'appauvrit.

Et puis en haut de l'échelle se trouve une super-classe de gens très riches et peu nombreux, qui n'est pas affectée par la crise, et qui est à l'abri de tout.