Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Développement

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 10 décembre 2013

Super-cyclones tropicaux : le problème n'est pas le changement climatique, mais la pauvreté énergétique

Professeur Samuel FurfariL'occasion était trop belle. A la conférence de Varsovie, les fanatiques du réchauffement anthropique en ont largement abusé. Le moment est venu de remettre les pendules à l'heure. Explications de Samuel Furfari avec, en annexe, le résumé d'une étude montrant l'évolution du nombre de victimes provoquées par les grandes catastrophes climatiques depuis le début du XXème siècle .

Désolation. C'est le premier terme qui me vient en tête en voyant les conséquences tragiques de la catastrophe humanitaire causée par le super-typhon Haiyan qui a frappé les Philippines le 8 novembre 2013. Même si l'exagération des premiers jours, mentionnant 10.000 morts, est fort heureusement retombée, c'est bien d'une immense tragédie qui a fait plus de 4.000 morts qu'il s'agit. Ces morts sont ensevelis sous des montagnes de boue et de détritus de tout genre.

Semant la mort et la désolation sur son passage, ce typhon a jeté une lumière crue sur l'état économique et social des Philippines qui est, hélas, similaire à celui de nombreux autres pays du Sud-est asiatique.

Lire la suite...

dimanche 11 mars 2012

Pays musulmans : les facteurs de l'islamisme

Yves MontenayPourquoi des musulmans sont-t-ils devenu islamistes ?

Pour certains c'est un faux débat : si être islamiste, c'est gouverner au nom de la religion, tous les gouvernements des pays musulmans ont toujours été islamistes.

Mais c'est tout aussi vague que de dire que tous les gouvernements européens, jusqu'à leur laïcisation, étaient « christianistes ».

Lire la suite...

jeudi 10 novembre 2011

Les islamistes, de meilleurs interlocuteurs économiques ?

Yves MontenayL'économiste péruvien Hernando de Soto vient de publier, dans le Financial Times, un article (The free market secret of the Arab revolution ) qui rejoint le point de vue que Yves Montenay développe ci-dessous.

Les islamistes sont économiquement libéraux, même si beaucoup d'Occidentaux en doutent (du fait de l'image qu'ils ont de l'islam et de l'échec économique des pays arabes). Du point de vue des relations économiques avec la France, ce sont a priori des progrès qu'il faut escompter, surtout dans le cas de la Tunisie.

Lire la suite...

mercredi 13 avril 2011

Côte d'ivoire : derrière la tragédie, un miracle libéral qui n'a jamais eu lieu

S'agissant de la tragédie ivoirienne, il est nécessaire de revenir en arrière pour comprendre comment le « miracle ivoirien » en est arrivé là. 

Le modèle économique « libéral » choisi à l’indépendance par le Président Houphouët ne devait-il pas offrir, par le biais de la prospérité, paix et stabilité politique, même avec un passage à la démocratie ? 

Il semble que bien des erreurs d’analyse entretiennent la confusion.

Lire la suite...

vendredi 18 février 2011

Monde arabe : l’irrépressible force de la liberté

Alain Madelin à l'Institut TurgotCela ne devait être qu’un simple fait divers : un jeune Tunisien, diplômé de l’université devenu vendeur de fruits ambulant pour faire vivre sa famille, s’immole par le feu à la suite de la confiscation de sa marchandise par la police.

Ce geste de désespoir a pourtant suffi à déclencher un nouveau souffle de liberté sur le monde, et tout particulièrement sur un monde arabo-musulman resté en marge de la vague d’ouverture et de croissance née de la chute du mur de Berlin.

Il était temps, car ce monde arabo-musulman est devenu une véritable poudrière

Lire la suite...

lundi 24 janvier 2011

Immigration et politiques migratoires : ce que personne n'ose dire

Gilles DryancourUn article récemment publié sur ce site, intitulé : « Pour l’immigration musulmane » et le débat passionné qu’il a suscité nous incitent à revenir sur le thème des flux migratoires et à en présenter une analyse libérale approfondie.

Cet exercice nous semble d’autant plus nécessaire que l’opinion exprimée par André Teissier du Cros a été mal interprétée par quelques-uns des lecteurs qui ont pris le titre de son papier au pied de la lettre.

Lire la suite...

mardi 6 juillet 2010

Repenser le développement

Yves MontenayPassionné par la problématique économique des pays en voie de développement, Yves Montenay analyse le dernier livre du professeur Gilbert Etienne "Repenser le développement", publié chez Armand Colin. Trait_html_691a601b.jpg

Gilbert Étienne me fournit depuis bientôt 50 ans les exemples de terrain des pays où je ne suis pas allé, ou pas assez : Chine, Inde, Pakistan, Afghanistan et certains pays d'Afrique subsaharienne.

Lire la suite...

dimanche 25 avril 2010

Les origines de l'Occident et la question des structures familiales

Notre publication de la conférence du Professeur Deepak Lal sur "La famille, l'Occident et le reste du monde" (décembre 2009) a provoqué des réactions qui concernent le rôle historique des structures familiales dans l'évolution des sociétés.

L'idée que l'essor de la famille nucléaire occidentale serait liée à la politique de l'Eglise et que celle-ci serait à l'origine de l'Etat-providence dont l'évolution se retournerait aujourd'hui contre la survie même de l'Occident, a, semble-t-il, interpellé beaucoup de lecteurs.

L'article qui suit nous a été envoyé par l'un d'entre eux, Pascal Tripier-Constantin, d'Aix en Provence. Trait_html_691a601b.jpg

La question des structures familiales est bien trop souvent évacuée par la vision communément admise d’un type familial unique, par nature communautaire (corésidence de plusieurs générations sous le même toit) jusqu’à la révolution industrielle laquelle révolution casse la famille traditionnelle et donne sa forme « nucléaire » moderne (seuls les enfants et les parents vivent sous le même toit).

L’origine de l’évolution des structures familiales n’est cependant pas un débat clos.

Lire la suite...

samedi 30 janvier 2010

L'autre tragédie d'Haîti

Nathalie Elgrably-LevyLa tragédie haïtienne est inqualifiable. On ne peut qu’être anéanti devant l’horreur, la douleur, la faim et le désespoir causés par l’impitoyable séisme. Et on ne peut que saluer l’aide humanitaire déployée par la communauté internationale. Une aide qui, en regard des besoins immenses et de leur urgence, restera malheureusement toujours trop modeste et trop tardive.

Les premiers secours étaient à peine arrivés que l’on songeait déjà à rebâtir. Seize pays se sont d’ailleurs réunis le 25 janvier à Montréal pour discuter de l’effort de reconstruction. On ne cherche pas qu’à sauver des vies et à apaiser les souffrances, on espère également mettre le pays sur le chemin de la prospérité.

Lire la suite...

samedi 10 octobre 2009

Dialogue sur Islam et Libéralisme

Yves Montenay lors d'une réunion à l'Institut Turgot (avril 2009) Le mardi 13 octobre 2009, à 19h30, l'Institut Turgot reçoit Youssef Courbage, Directeur de recherches à l'INED, et Yves Montenay pour une réflexion sur le thème "Islam et ouverture". En avant-propos à cette réunion nous vous invitons à lire ce document où Yves Montenay dialogue avec François Facchini, Maître de conférence à l'Université de Reims, sur les rapports entre Islam, monde musulman et libéralisme. Trait_html_691a601b.jpg

Ce dialogue cherche à cerner les rapports entre d’une part l’islam, les musulmans et leurs pays avec le libéralisme. Nous distinguons d’emblée dans le terme « musulmans » trois idées : la religion, les individus et les pays où ils vivent, d’où les trois parties de ce dialogue.

.

Lire la suite...

jeudi 10 septembre 2009

Pourquoi plus de liberté économique signifie plus de prospérité

Les 3, 4 et 5 juillet 2009, le Cercle Frédéric Bastiat, fondé et présidé par Jacques de Guénin, organisait à Dax un Week end de la liberté. Une soixantaine de participants - venus de toute la France - ont écouté une dizaine d'exposés dont l'objectif était "d'établir de manière radicale et définitive que la liberté économique engendrait la prospérité et le plein emploi et que, a contrario, l'intervention de l'État dans l'économie engendrait du chômage, de la pénurie ou du gaspillage".

>

Les travaux de cette réunion ont été introduits par une présentation du Dr Patrick de Casanove, secrétaire général du Cercle, qui a présenté les résultats de l'Index of Economic Freedom, publié chaque année par la Heritage Foundation de Washington.

Lire la suite...

dimanche 26 juillet 2009

Pourquoi le Vietnam s'en tire et Cuba s'enfonce

Yves MontenayCeci est le texte d'un intervention présentée lors de l'Université d'été du Cercle Frédéric Bastiat organisée à Dax, début juillet 2009, sur le thème : "Liberté économique, Prospérité et Plein-emploi".

Cette communication ne va pas chercher à être savant, le programme laissant supposer que le précédent intervenant a dit l’essentiel. Elle en sera plutôt une illustration qui s’appuiera sur ma connaissance du Vietnam. Nous verrons que la situation encore mauvaise du Vietnam en matière de liberté économique lui donne néanmoins une bonne avance économique sur celle, bien pire, de Cuba.

Le Vietnam et Cuba ont suivi le même chemin avant de diverger, ce qui a rendu particulièrement nette l’influence de la liberté économique sur le développement, tant directement que par comparaison. Je ne parle pas du plein emploi car dans le Vietnam communiste de naguère comme dans le Cuba d’aujourd’hui tout le monde a théoriquement un travail assigné par le plan. Même si ce n’est pas celui qu’il souhaite, ni à l’endroit qu’il souhaite et encore moins au salaire qu’il souhaite.

Lire la suite...

dimanche 24 mai 2009

Les répercussions africaines de la crise financière

Thomson Ayodele lors de sa réception au Parlement européenThompson Ayodele est le directeur de Inititiave for Public Policy Analysis (IPPA), le plus important des jeunes think tanks libéraux en Afrique de l'Ouest. L'IPPA est installé à Lagos, au Nigeria.

Le 5 mai dernier, Thompson était à Strasbourg, invité par deux députés européens britanniques du Groupe PPE-DE, Syed Kamall et James Elles. Au cours du diner, Thompson a présenté un très intéressant exposé sur les retombées africaines de la crise financière. .C'est cet exposé qui figure ci-dessous, traduit gràce aux bons soins d'Emmanuel Martin.

Trait_html_691a601b.jpg

Mon intention est de me concentrer sur les conséquences de l’actuelle crise économique et financière sur le développement de l’Afrique et discuter des défis que les Africains doivent surmonter de manière à connaître la croissance au 21ème siècle et au-delà.

La récession mondiale qui a commencé dans le monde développé a rapidement touché les pays en développement, y compris l’Afrique. Au départ de la crise, certains prédisaient que la crise aurait moins d’impact sur les pays d’Afrique

Lire la suite...