Sommes-nous proches du dénouement de la controverse climatique qui oppose les défenseurs de la théorie de l’effet de serre à ceux qu’on nomme les climato-sceptiques ? 
Le fait générateur d’une telle éventualité pourrait venir de Genève, et plus précisément du CERN où travaille depuis près de deux ans une forte équipe de chercheurs dirigés par Jasper Kirkby dans le cadre de l’expérience CLOUD (1). On y étudie la chaîne de transformations physico-chimiques qui conduit à la formation de nuages à partir d’ions atmosphériques produits par de puissants rayons ionisants.