Le candidat François Hollande a dit qu'il n'en voulait pas. Philippe Jaunet, spécialiste de droit public, revient sur le dossier de "la règle d'or" pour nous proposer un document complet et inédit qui analyse comment il faudrait s'y prendre pour que cette réforme remplisse réellement son office.

Depuis 1974, la France n’a connu que des budgets en déficit, sans que l’État ne tienne compte des rares possibilités qu’il avait d’apurer ses dettes.

Les effets pervers de cette situation sont suffisamment connus pour qu’on s’y attarde trop longtemps : vivre à crédit, c’est transmettre la charge des dépenses actuelles aux générations futures, tout en plaçant la Nation à la merci de ses créanciers.