Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 14 décembre 2010

Cancun : un accord pour cacher le désaccord

Jean-Michel BelouveEt le miracle fut ! Après dix jours de négociations âpres, la conférence climatique a atteint son but, qui était de ne pas échouer.

Tous les pays participants, sauf un, la Bolivie, ont approuvé un texte de 33 pages qui prévoit de remettre les décisions principales à la Conférence de Durban, qui aura lieu en fin 2011.

Lire la suite...

dimanche 3 octobre 2010

Politiques climat-énergie : le point à deux mois de Cancun

Jean-Michel BelouveD’août 2009 à avril 2010, j’ai écrit nombre d’articles et un livre sur l’économie et les politiques inspirées par le changement climatique et le développement durable. Depuis, j’avais cessé de publier, estimant qu’une période d’observation et d’analyse était utile avant de reprendre la plume.

De mai à août 2010, une avalanche d’informations nouvelles me sont pourtant parvenues.

Lire la suite...

mardi 21 septembre 2010

Réchauffement climatique : où en est-on dix mois après le Climategate ?

Jean-Michel BelouveMardi 14 septembre, Lord Nigel Lawson avait convié la presse à une conférence sur les enquêtes diligentées à la suite de l’affaire dite du « Climategate ».

Cette affaire, survenue le 17 novembre 2009, avait consisté en un piratage suivi de publication sauvage, exécutés par un ou des auteurs non identifiés, de fichiers appartenant au Climatic Research Unit (CRU) de l’Université d’East Anglia.

Lire la suite...

samedi 20 mars 2010

Leçons Copenhaguoises

Dominique Garrigues Un peu de recul par rapport à l’événement ne messied pas à la réflexion. Depuis le 21 décembre, point final du happening climatique danois, la poussière est retombée. Que se passait-il au juste lorsque ces 45.000 personnes s’agitaient dans la capitale de la petite sirène ?

Se mettre d’accord à 192 est quasi impraticable ; il va bien falloir que les petites nations se regroupent pour peser par rapport aux colosses chinois, étatsunien et bientôt indien. Sinon, c’est l’oligarchie, et tous ceux qui n’en sont pas sont hors jeu. Donc une seule Amérique centrale, une ou deux amériques du sud, etc., et… une seule Europe…

Lire la suite...

lundi 15 février 2010

Organisation Mondiale de l’Environnement : danger !

Jean-Michel BélouveLe GIEC se porte mal, c’est une évidence. Qu’il ait failli dans sa mission parait une évidence, et son obstination à imposer des vérités que des observations et des études de plus en plus nombreuses réfutent mène à un constat : celui du formidable gâchis d’argent, de talent et d’un temps pendant lequel la science climatique a eu le plus grand mal à progresser.

Pourtant, c’est cet échec même qui peut relancer les dirigeants et les hommes d’influence planétaire dans leur stratégie d’organisation mondiale centralisée, qui s’appuyait, jusqu’alors, sur les angoisses populaires suscitées par la menace climatique.

Aujourd’hui, la menace semble devenue inopérante. Pourtant, les champions de la gouvernance mondiale ne désarment pas, et, parmi eux, Nicolas Sarkozy fait preuve d’un activisme inlassable.

Lire la suite...

samedi 9 janvier 2010

Climat : les deux grands perdants de 2009

Jean-Michel BélouveLe début de l’année 2009 les montrait en pleine gloire. Ils triomphaient. Barack Obama culminait dans les sondages, après ses victoires sur Hillary Clinton, d’abord, puis à la présidentielle. Il représentait le renouveau, l’espoir d’un peuple lassé des échecs de son prédécesseur. Il avait promis une politique radicalement différente dans le domaine du changement climatique et entendait faire de son pays le leader et le guide dans la croisade contre le réchauffement et les gaz à effet de serre.

Nicolas Sarkozy venait de mettre un terme à la présidence française de l’Union Européenne en se montrant comme l’incontestable champion de la lutte contre le réchauffement climatique, et en obtenant des vingt-cinq l’accord sur le Paquet Climat Energie qui faisait de l’Europe le continent le plus avancé dans les mesures de restrictions des émissions de gaz à effet de serre et de marché d’échanges des permis d’émission négociables.

Lire la suite...

dimanche 27 décembre 2009

Plan B pour l'après-Copenhague : priorité à une stratégie d'adaptation

Lord Nigel LawsonLes dirigeants politiques du monde, les moindres n’étant pas Barack Obama et le Premier ministre britannique Gordon Brown, sont en état de déni sévère, presque clinique, de la réalité.

Tout en reconnaissant que les résultats de la Conférence des Nations Unies à Copenhague sur le changement climatique sont bien en-deçà de leur exigence d'un accord mondial juridiquement contraignant, exécutoire et vérifiable, sur la réduction des émissions par les pays développés et les pays en développement, ils persistent à prétendre que ces résultats constitueraient une percée, un pas en avant décisif.

Il ne resterait plus qu'un petit effort à faire. Une seule réunion de ce Grand Cirque Ambulant du Changement Climatique, l'an prochain - à Mexico - , et le boulot sera terminé.

Du moins c’est ce qu’on nous dit. Mais c'est n'importe quoi. La seule percée décisive aura été le coup politique de la Chine et de l'Inde lorsque, à portes closes, celles-ci ont signé leur petit communiqué avec les États-Unis - le Brésil et l'Afrique du Sud étant admis dans la salle, et l'Europe se languissant dehors dans le froid.

Lire la suite...

lundi 7 décembre 2009

Copenhague: les véritables enjeux de la conférence sur le changement climatique

Jean Michel Bélouve, qui publie aujourd’hui son livre "la Servitude Climatique : Changement climatique, Business et Politique", présente, à l’occasion de l’ouverture de la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique de Copenhague, la situation actuelle du dossier politique "changement climatique", et notamment... tout ce que la presse ne vous dira pas !.
Jamais un sommet climatique n’aura été aussi peu serein que celui qui commence ce 7 décembre à Copenhague. Cette quinzième conférence des parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC) se déroulera sous une quadruple menace.  

Lire la suite...