Alain Dumait Une commission mixte paritaire (députés et sénateurs) a décidé, le 16 juin 2010, d’inclure dans le projet de loi dit «Grenelle 2», le droit pour une collectivité locale de recourir, si elle le souhaite, à la technique des péages urbains.

Le ministre des transports, Dominique Bussereau, ayant recours à une litote, avait indiqué qu’il y était favorable. On sait que des agglomérations comme Singapour, Stockholm, Milan ou Londres pratiquent déja le péage urbain.

D'aucuns ont exprimé l’idée qu’il s’agirait en fait d’un nouvel impôt à la charge des automobilistes. Ce point de vue doit être nuancé.