Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 10 septembre 2012

Pourquoi la survie de l'euro reste problématique

Henri Lepage Mario Draghi a oublié de préciser qu'"illimité" ne veut pas nécessairement dire sans limite.

Le problème n'est plus de savoir s'il faut ou non sauver l'euro, s'il faut ou non sortir de l'euro, pourquoi, pour quoi faire. Les coûts ne peuvent en être que colossaux. Mais le coût de conserver l'euro à tout prix serait non moins colossal. Quoi qu'il se passe, quelle que soit l'issue qui se dessine, la note sera très salée, tant économiquement que politiquement.

Lire la suite...

lundi 24 octobre 2011

France/Allemagne : deux conceptions différentes de la monnaie, mais aussi de la démocratie

Henri LepageL'analyse qui suit a été écrite en 1997, alors que l'euro n'était pas encore né. Quatorze ans plus tard, l'acuité des divergences franco-allemandes révélées par la crise de l'euro lui confère une nouvelle actualité.

L’un des grands problèmes méconnus de la construction européenne est la persistance d’énormes décalages entre la manière dont chacun projette sur l’autre ses propres schèmes culturels et politiques, et une réalité qui leur est souvent complètement étrangère.

Lire la suite...

jeudi 10 mars 2011

Euro : la Bundesbank ne pardonnera jamais...

Charles GaveMonsieur Weber, gouverneur de la Bundesbank a démissionné, et de la Bundesbank,et du conseil de la BCE, tant il était en désaccord avec la politique suivie par le Conseil et monsieur Trichet auquel il était censé succéder..

Depuis 40 ans que je fais ce métier, j’ai rarement été d’accord avec ce que faisait la Bundesbank, et pourtant cette chère institution était un des piliers indispensables de la stabilité financière mondiale tout simplement parce qu’elle défendait une notion que je considère particulièrement juste de ce qu’est la MONNAIE.

Lire la suite...

mardi 8 mars 2011

Le 8 février 2011 : "L'Europe après l'euro", séminaire autour de Markus Kerber

Ci-dessous l'enregistrement vidéo de l'intervention du Professeur Markus Kerber, professeur à l'Université de Berlin, et fondateur d'Europolis, un centre de réflexion de langue allemande sur les problèmes européens.

.

Markus Kerber est aussi et surtout l'un des principaux initiateurs du recours constitutionnel présenté par une cinquantaine de personnalités allemandes contre les décisions européennes du 10 mai 2010 ( l'aide à la Grèce et la création du fonds de stabilisation européen).

Lire la suite...