Istvan Marko est l'un des signataires du texte sur le réchauffement climatique que nous avons publié en janvier. Dans le texte qui suit, il dénonce la manière dont les médias traitent les questions liées au réchauffement, et prend comme exemple celui de la fonte des glaces de l'Arctique.

S’il est une chose particulièrement irritante, c’est bien l’attitude de certains médias francophones par rapport aux problématiques climatiques et écologiques. S’agit-il de lacunes scientifiques, d’une attitude partisane vis-à-vis d’une croyance particulière, ou, plus simplement encore, d’une réelle volonté de désinformation ? La question se doit d’être posée.