Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 25 janvier 2013

"Normal 1er" au Nord-Mali : pourquoi la France se retrouve-t-elle seule ?

Marc SuivreBien qu’il dépense des trésors d’imagination pour amuser la galerie avec le mariage pour tous, sauf pour lui, notre Président normal ne va guère pouvoir éviter longtemps la question à un milliard d’euros par an (minimum) : un Président socialiste peut-il être normal, sans sa guerre du désert ?

Sans vouloir paraître briser l’Union sacrée de façade, force est de constater que la France n’entre jamais autant en conflit que quand elle est gouvernée par des socialistes (ou assimilés).

Lire la suite...

mercredi 13 avril 2011

Côte d'ivoire : derrière la tragédie, un miracle libéral qui n'a jamais eu lieu

S'agissant de la tragédie ivoirienne, il est nécessaire de revenir en arrière pour comprendre comment le « miracle ivoirien » en est arrivé là. 

Le modèle économique « libéral » choisi à l’indépendance par le Président Houphouët ne devait-il pas offrir, par le biais de la prospérité, paix et stabilité politique, même avec un passage à la démocratie ? 

Il semble que bien des erreurs d’analyse entretiennent la confusion.

Lire la suite...

dimanche 24 mai 2009

Les répercussions africaines de la crise financière

Thomson Ayodele lors de sa réception au Parlement européenThompson Ayodele est le directeur de Inititiave for Public Policy Analysis (IPPA), le plus important des jeunes think tanks libéraux en Afrique de l'Ouest. L'IPPA est installé à Lagos, au Nigeria.

Le 5 mai dernier, Thompson était à Strasbourg, invité par deux députés européens britanniques du Groupe PPE-DE, Syed Kamall et James Elles. Au cours du diner, Thompson a présenté un très intéressant exposé sur les retombées africaines de la crise financière. .C'est cet exposé qui figure ci-dessous, traduit gràce aux bons soins d'Emmanuel Martin.

Trait_html_691a601b.jpg

Mon intention est de me concentrer sur les conséquences de l’actuelle crise économique et financière sur le développement de l’Afrique et discuter des défis que les Africains doivent surmonter de manière à connaître la croissance au 21ème siècle et au-delà.

La récession mondiale qui a commencé dans le monde développé a rapidement touché les pays en développement, y compris l’Afrique. Au départ de la crise, certains prédisaient que la crise aurait moins d’impact sur les pays d’Afrique

Lire la suite...