Faut-il encadrer, voire interdire la pratique des options d'achat (stocks options) dans les entreprises ?  

Sous la signature du professeur Richard A.Booth, un article de Regulation (la revue du Cato Institute) explique pourquoi les attaques dont le système des options d'achat fait régulièrement l'objet ne tiennent pas la route. 

En voici plusieurs extraits (traduits par François Guillaumat) qui jettent un éclairage inédit sur cette importante question.

Si les options d’achat d’actions sont la principale forme de rémunération pour les patrons des grandes entreprises, c’est parce que, dans un univers où la plupart des investisseurs détiennent désormais des portefeuilles de placements de plus en plus diversifiés, elles représentent en fait la meilleure manière d'aligner les intérêts des dirigeants sur ceux de leur nouvel actionnariat.