En prenant comme point d'accroche le problème de la question prioritaire de constitutionnalité, Me jean-Philippe Feldman s'est ensuite concentré sur le Conseil Constitutionnel. Il nous a rappelé les étapes successives qui ont présidé à l'extension de ses compétences, pour conclure qu'en définitive il ne protège en rien nos libertés. Il explique pourquoi.

.

Enfin, Me Patrick Simon a traité d'un problème qui nous tient particulièrement à coeur, celui de la liberté d'expression.

.

Un sujet sur lequel nous reviendrons le 23 juin prochain lorsque nous recevrons Philippe Nemo qui viendra nous présenter son dernier livre dans lequel il montre très clairement comment nous assistons depuis trente ans, et de manière continue, à une régression du droit français en matière de liberté d'opinion. Ce que confirme l'intervention de Patrick Simon, qui a été suivie d'une discussion assez approfondie.

.

Vous pouvez également écouter et télécharger l'enregistrement audio de la réunion en cliquant ci-dessous :