Sans prendre position sur le fond, tout en reconnaissant que nos gouvernements entreprendront tout ce qui est en leur pouvoir pour y échapper, nous devons cependant admettre que l'hypothèse d'un éclatement de la zone euro (sorties individuelles ou cassure en deux zones) est une éventualité qui ne relève plus seulement de l'imaginaire. Il ne sert à rien d'interdire d'en parler. Il ne sert à rien non plus de jouer l'alarmisme et d'affirmer que "ce sera inévitablement la fin de l'Europe ?" Si l'évènement se produit, comment pourrons-nous nous y prendre pour éviter précisément qu'il ne sonne le glas de la construction européenne ? Mieux vaut y penser avant, qu'après.

.

Lorsque l'on aborde les questions monétaires européennes, et notamment la question de la survie de l'euro, il faut d'abord et avant tout prendre en compte ce qui se passe en Allemagne. Si le gouvernement de Madame Merkel est sans doute déterminé à aller très loin dans le soutien à l'euro, il n'en va pas de même de son opinion publique. Une très large partie de celle-ci a vécu les évènements du 10 mai 2010 comme un véritable "coup d'état européen" mené par la BCE contre les règles fondamentales qui avaient, en leur temps, conditionné la ratification du traité européen d'Union monétaire par les allemands. Près d'un an après, comment cette opinion évolue-t-elle ? Comment envisage-t-elle la suite des événements ? et, surtout, quelles conséquences au niveau des relations politiques franco-allemandes ?

Nul mieux que le Professeur Markus Kerber pouvait sans doute nous aider à répondre à ces questions délicates. En effet nous ne devons pas nous voiler la face. Si l'entente franco-allemande reste le pilier fondateur de l'Union européenne, il n'en reste pas moins qu'une somme de malentendus et d'incompréhensions se développe entre les deux rives du Rhin qui risque de peser lourd pour déterminer ce que sera l'avenir de l'euro et de l'Europe. D'où toute l'importance de l'éclairage que nous a apporté notre invité.

Vous pouvez également télécharger et écouter l'enregistrement audio de la conférence