Idéalement, il nous aurait fallu être équipés de deux caméras, l'une fixée sur l'orateur, l'autre sur l'écran où étaient projetées les diapositives. Cela nous aurait en effet permis de suivre les explications qu'Istvan Marko donne à propos de chaque graphique en utilisant un pointeur laser. A défaut, nous avons reporté sur la bande vidéo l'indication des numéros de diapositives correspondant aux propos de l'intervenant. En positionnant côte à côte, sur votre écran d'ordinateur, la vidéo et le diaporama, vous devriez ainsi être en mesure de suive à peu près le déroulement de la conférence en l'accompagnant de la vision des graphiques discutés (mais sans les effets de pointage). C'est loin d'être parfait, nous le reconnaissons. Mais cela devrait fournir au moins une raison supplémentaire de vous procurer le livre "Climat : 15 vérités qui dérangent" duquel sont tirés la plupart de ces graphiques, avec leur analyse.

Istvan Marko fait partie d'un groupe de scientifiques belges, issus de différentes disciplines, qui unissent leurs efforts pour montrer que, contrairement à ce que l'on voudrait nous faire croire, le débat sur le réchauffement climatique est loin d'être clos. Ce groupe vient de faire paraître, aux éditions Texquis (qui ont déjà publié les ouvrages de Philippe Nemo et de Drieu Godefridi), un livre collectif qui, sous le titre "Climat : 15 vérités qui dérangent", fait la synthèse des arguments climato-sceptiques et dont le Professeur Marko nous présente dans sa conférence les principales conclusions.

Ces dernières années, les faits sont venus contredire les théories du Groupe intergouvernemental d'étude du climat (le GIEC). Pourquoi les températures n’ont-elles plus augmenté à la surface du globe depuis 1998, tandis que les émissions de CO2 ne cessaient de croître ? Pourquoi le volume de glace en Antarctique ne diminue-t-il pas ? Pourquoi les scientifiques impliqués dans le « Climategate » refusent-ils de fournir les données sur lesquelles se basent leurs prévisions ? Et surtout, pourquoi les prédictions alarmistes proférées par ces scientifiques ne se sont-elles pas réalisées ? Telles sont quelques unes des passionnantes questions qui ont été posées au cours de cette réunion.