Youssef Courbage voit dans cette "transition démographique" un indicateur de l'évolution des mentalités et de l'intensité du processus de modernisation actuellement en cours dans un grand nombre de pays musulmans. Il en tire un certain nombre de conclusions politiques, notamment sur les perspectives d'évolution du terrorisme islamique, à contrecourant de la plupart des idées actuellement reçues. Pour lui, cette chutde la fécondité est l'indice d'une révolution culturelle et mentale qui rapprochera le monde musulman du monde occidental et devrait déboucher sur une réduction des activités et de la violence terroriste.

Youssef Courbage a commencé sa présentation en expliquant les raisons de son désaccord avec les thèses de Samuel Huntington. Malheureusement les toutes premières minutes de son intervention ne figurent pas sur l'enregistrement vidéo.

L'enregistrement audio de la séance n'est pas encore disponible. Il sera mis en ligne dans quelques jours.