Revel a été l'un des acteurs intellectuels français majeurs de le seconde moitié du XX eme siècle. Trop souvent réduite à sa dimension polémique, la pensée de Revel n'a pas fait à ce jour l'objet d'une étude exhaustive. A travers ce livre, Philippe Boulanger, docteur en droit, fonctionnaire territorial, actuellement détaché à la direction d'une alliance française en Bolivie, auteur de nombreux articles et essais sur la politique internationale et l'histoire des idées, y contribue.

En l'absence de l'auteur, Alain Laurent nous a expliqué comment s'est formée la conscience politique de Jean-François Revel, quelles furent ses contributions majeures à la pensée du 20eme siècle, quel fut son impact sur la réflexion française et occidentale lors de la guerre froide, et pourquoi Revel occupa à la fois une place centrale et singulière dans l'histoire des idées en France. Centrale car il a participé aux polémiques les plus vives sur les terrains les plus divers et les plus sensibles; singulière, car sa posture résolument libérale l'a clairement condamné à gauche comme à droite, à l'incompréhension irritée ou à l'ostracisme affiché des milieux politiques, médiatiques et académiques français.

Au cours de son exposé Alain Laurent s'est livré à un formidable "flash back" sur toute une période de l'histoire intellectuelle et politique du pays à laquelle un certain nombre d'entre nous ont activement contribué. Ce faisant, en racontant l'itinéraire de la conversion libérale de Jean-François Revel, son discours nous a un en sens rappelé comment nos propres contributions au combat des idées en faveur d'une conception intransigeante de la liberté individuelle n'ont sans doute pas été vaines.

L'enregistrement en audio de la conférence est également disponible en cliquant ici (l'exposé d'Alain Laurent) et ici ( pour la discussion).

Henri Lepage