Ancien directeur général de la Fondation pour l'Innovation politique, Franck Debié est professeur de géopolitique à l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm où il dirige le centre de géostratégie.

Aujourd'hui fonctionnaire au Secrétariat général du Parlement européen, il est notamment l'auteur d'une réflexion prospective originale sur la manière dont les évolutions technologiques en cours vont bouleverser les modes de régulation des systèmes politiques.

Franck Debié est également Conseiller de la Fondation Chirac où il fait partie du comité d'experts pour l'attribution du Prix de la fondation pour la prévention des conflits.

Nous lui avons demandé de tirer les leçons des récentes évolutions politiques, et de nous dire comment il imagine que puisse être, dans les circonstances actuelles, l'avenir des libéraux. Nous lui avons notamment posé la question de savoir s'il était encore possible d'imaginer de voir un jour réapparaître un Reagan ou une Thatcher du 21ème sècle.

Dans son exposé, Franck Debié s'interroge sur les évolutions qui ont marqué la pratique de la vie politique dans nos pays depuis une vingtaine d'années. Son sujet ne concerne pas l'évolution des forces politiques comme on l'entend habituellement (le classement, le poids des différentes familles politiques, leurs relations, leur histoire), mais celle qui concerne la façon même dont s'exprime l'action politique avec l'émergence de discours qui se centrent sur l'idée de "changer la société", sans pour autant se vouloir révolutionnaires, et qui prennent naissance non pas dans le terreau de mouvements radicaux contestataires, mais au coeur même de l'establishment politique traditionnel.

Ce qui le concerne sont les tentatives de "réinventer l'espace politique, économique et social contemporain" (réinventer le monde) auxquelles ont été associés par exemple les noms de leaders européens, ou américains, aussi bien de gauche que de droite, comme Tony Blair, José Maria Aznar, ou encore Barack Obama. Franck Debié s'interroge sur les raisons de l'émergence de cette nouvelle forme de communication politique globale de type utopique et constructiviste, sur ses perspectives d'avenir, et enfin sur la marge d'action que cette évolution laisse aujourd'hui aux mouvements libéraux.

La présentation de Franck Debié a été suivie d'une longue discussion avec les participants (une trentaine de personnes).

Franck Debié est en train de rédiger une note écrite qui résumera les différents passages de son intervention. Nous la mettrons en ligne dès qu'elle sera disponible. En attendant, n'hésitez pas à prendre un peu de temps pour écouter l'enregistrement de la réunion. Franck Debié est un excellent conférencier qui s'exprime posément et de manière très claire. Vous aurez le plaisir de découvrir une analyse originale et novatrice permettant de mieux comprendre en profondeur l'un des aspects majeurs qui a marqué, et marque encore le déroulement de notre époque.

Surtout,Franck Debié termine son exposé en expliquant en quoi les circonstances actuelles ouvrent une nouvelle fourchette d'opportunité aux libéraux; point qu'il développe plus particulièrement au cours de la discussion qui a suivi son intervention initiale. En réponse à la question d'un participant, il rappelle en particulier en quoi l'espoir de voir un jour émerger un véritable "Tsar libéral" est absurde. Il termine en demandant aux libéraux de faire davantage confiance à l'Europe en tant que système plus apte à maintenir et entretenir une diversité dynamique génératrice de contrepoids susceptibles de faire obstacle aux grands rêves de reconstruction sociale que nourrissent certaines de nos générations politiques.

A noter enfin, au passage, sa description de la manière dont la proximité croissante entre dirigeants politiques, grands dirigeants d'entreprises, et leaders médiatiques (le capitalisme de connivence ?) favorise sans aucun doute l'émergence chez les premiers de l'illusion prométhéenne qu'ils disposent aujourd'hui, gràce au marché politique, de beaucoup plus de moyens que leurs prédécesseurs pour réussir mieux qu'eux à "changer la vie", sans avoir besoin de recourir à des moyens autoritaires d'intervention directe.

Vous pouvez également télécharger et écouter le seul enregistrement audio de la conférence.