Lors de la réunion du 28 janvier dernier, Jean-Philippe Feldman nous a donné un magistral cours nous montrant comment s'est formé et a évolué, depuis le monde antique jusqu'à nos institutions contemporaines, le concept de "constitution". Fondamentalement attaché aux valeurs de la pensée libérale, il nous a déroulé une histoire souvent fort éloignée des clichés traditionnels enseignés par la plupart de ses collègues spécialistes en sciences politiques ou juridiques, notamment les "constitutionnalistes".

Une heure d'exposé extrêmement dense et riche. Parmi les thèmes évoqués : qu'est-ce qu'une constitution ? pourquoi a-t-on écrit les Constitutions ? Les apports anglais, américain et suisse; Droits de l'homme et garantie des droits; pouvoir et arbitraire.;Souveraineté, démocratie et règle majoritaire; la Constitution est elle une superstructure ? se réduit elle à la séparation des pouvoirs ? faut-il une Constitution budgétaire, économique et fiscale ? finalement, une Constitution est-elle indispensable ? Un récit où l'on rencontre Aristote, Locke, Montesquieu, Hume, Jefferson, Madison, Constant, Marx, Laboulaye, Guyot, Schmitt, Kelsen, Rougier, Milton Friedman, Hayek, Bruno Léoni, Ayn Rand .....