Le professeur Courtillot est membre de l'Académie des Sciences, Président du Conseil Scientifique de Paris, et ancien conseiller scientifique du Ministre de l'éducation nationale.  Il a enseigné à Stanford, Santa Barbara ainsi qu'au California Institute of Techonology. 

Il est l'un des géophysiciens les plus réputés au monde. Ce sont ses recherches sur le champ magnétique planétaire qui l'ont conduit à étudier celui du soleil et à constater l'influence essentielle de celui-ci sur le climat de la terre. Son équipe de chercheurs et lui-même ont été alors amenés à remettre en cause les théories diffusées par le GIEC. Ecoutez sa critique, elle est dévastatrice.

Ecoutez aussi, et méditez l'avertissement qu'il adresse aux jeunes étudiants en sciences venus l'écouter : "quelle que soit la nature d'un sujet scientifique, explique-t-il, quand on vous dit que ce sujet scientifique est réglé, qu'il n'y a plus besoin de regarder, que les solutions sont connues, qu'il n'y a plus lieu à débat, c'est que vous êtes en train d'approcher du dogme ou de la religion, mais pas de la science... oui, quand il n'y a plus de débat, il n'y a plus de science !"