Gave Graphiques

Florilège

En une cinquantaine de minutes tout à fait passionnantes, Charles Gave a donné une vision extrêmement complète de la situation économique et financière du pays ainsi que des scénarios qui nous attendent pour les cinq prochaines années, Voici quelques phrases fortes notées durant son exposé :

- "La croissance française baisse d'à peu près un demi point tous les dix ans. Elle est maintenant de l'ordre 1,5 % par an. Pour fonctionner correctement les systèmes sociaux ont besoin d'un taux de croissance annuel de 3% ..."

- "La France est aujourd'hui imprimée d'un véritable esprit religieux de type marxiste...".

- "Le but n'a pas été de faire de la croissance, mais de faire l'euro...".

- "ll faut (par des moyens constitutionnels) enlever au politique le moyen de faire de la dette...".

.

- "Nous vivons dans un système extrêmement vicieux, où le vice est récompensé...".

- "Ils ont monté un système qui ne peut pas marcher et dont on ne peut pas sortir...".

- "Il est impératif de régler le problème du déficit avant 2012/2013. Ou bien on se réforme, ou bien nous aurons une grande panique de la dette..."

- "Au cours des deux ou trois prochaines années, la France va faire peser un risque systèmique sur le reste du monde...".

- "Nous sommes à la veille de perdre notre indépendance...".

- "Pas de sortie possible sans baisse profonde des salaires des fonctionnaires. Il ne faut pas s'imaginer qu'on puisse y échapper...".

- "L'effort à faire est du même ordre de grandeur que celui aujourd'hui demandé à la Grèce...".

- "Le choix est entre une solution à la suédoise (réformes) : - 5% de PNB ; ou le précédent argentin (absence de réformes profondes) : - 50 % de PNB...".

- "Une cléricature s'est emparée de l'Etat. Il faut maintenant l'en faire sortir...".

- "La décennie qui vient sera celle du recul de l'Etat. Il n'y a pas le choix..."

Du sang et des larmes

Pour une excellente présentation du personnage et des ses idées, voir la note publiée par Marc Suivre sur son blogue personnel, sous le titre "Du sang et des larmes"

Au travers d’une série de questions d’une précision diabolique, résume Marc Suivre, l’auteur se livre à une analyse sans concession, des travers récents de l’économie mondiale et de la spécificité du cas français. Il nous offre ainsi une vision, brillante et enlevée, de la purge qui nous attend dans les prochains mois si l’on veut éviter le sort de la Grèce. Rien n’est inéluctable, et pour peu que l’on décide de prendre le problème à bras le corps, nous pouvons faire d’un malheur le début d’une renaissance. Nous sommes à la croisée des chemins et, selon que nous ferons preuve de courage ou de lâcheté, notre avenir sera celui de la réforme suédoise ou de la faillite argentine."

Version audio

Il est aussi possible de d'écouter et de télécharger l'enregistrement audio :

.