Dans sa conclusion Alain Boublil nous rappelle qu'un éclatement de l'euro serait un évènement qui n'irait sans doute pas dans le sens de l'intérêt des chinois car cela comprometterait leur stratégie de faire accéder le Yuan à un statut de grande monnaie au sein d'un système international multipolaire. Pour la même raison, il considère que l'influence financière internationale croissante de la Chine bloquera tout projet de grande réforme négociée du système monétaire international (du style Bretton Woods).

.

Vous pouvez également vous contenter d'écouter ou de télécharger l'enregistrement audio de la conférence et de la discussion qui a suivi: