L'augmentation des coûts liés aux mesures de sécurité consécutives à cet accident va-t-elle remettre en cause certains présupposés de la production électrique ? Un rééquilibrage entre nucléaire, centrales classiques et nouvelles énergies est-il sérieux en France à brève échéance ?

Une équipe de l'Institut Turgot a mené l'enquête. Un colloque a été organisé au mois de juin 2011. Voici les conclusions de cette étude présentées par Jean-Pierre Chamoux, Président de l'Institut Turgot.