Xavier DriancourtLes controverses autour des méthodes scientifiques mises en oeuvre par les instances dirigeantes du GIEC ont inspiré à Xavier Driancourt, lui même docteur en statistiques et spécialiste de modélisation, des réflexions sur les perversions qui, à l'heure actuelle, entachent le processus de création du savoir scientifique placé sous la contrainte politique et financière.

Ce texte a été initialement publié sur le site de l'Institut Hayek.

Trait_html_691a601b.jpg J’ai été chercheur durant quelques années dans le domaine du machine learning, (disons pour simplifier : statistiques appliquées), à l’occasion d’un doctorat, puis une fonction d’ingénieur de recherche dans une équipe universitaire, puis une start-up toutes deux en pointe au niveau mondial.