samedi 1 mars 2014

"Vive les énergies fossiles ! La contre-révolution énergétique"

Tel est le titre du livre que Samuel Furfari (l'un des membres du groupe de nos amis belges "climat-sceptiques") publie ce mois-ci aux éditions Texquis.

Son message : il nous faut revoir tous nos clichés concernant l'épuisement programmé de nos ressources en énergies fossiles. Une contre-révolution est en cours qui chamboule la géopolitique et les équilbres de force qui structuraient notre monde depuis 1945. Ce n'est pas une hypothèse, mais une réalité que, malheureusement pour eux, les européens s'acharnent à ignorer.

Ci-dessous une sélection de passages amicalement fournie par l'auteur. 

« Calomniez audacieusement, il en restera toujours quelque chose » a dit Francis Bacon en reprenant un proverbe latin médiéval. Ce mécanisme pernicieux est tel que l’idée saugrenue de la fin prochaine du pétrole est devenue une vérité pour une grande partie de la population européenne. La grande majorité des journalistes répètent comme des perroquets que la jauge du réservoir de pétrole indique la panne prochaine, que – pour les moins informés d’entre eux – le pic de production du pétrole est déjà atteint, ou – pour les plus prudents – qu’il est sur le point de l’être. 

Lire la suite...

mardi 10 décembre 2013

Super-cyclones tropicaux : le problème n'est pas le changement climatique, mais la pauvreté énergétique

Professeur Samuel FurfariL'occasion était trop belle. A la conférence de Varsovie, les fanatiques du réchauffement anthropique en ont largement abusé. Le moment est venu de remettre les pendules à l'heure. Explications de Samuel Furfari avec, en annexe, le résumé d'une étude montrant l'évolution du nombre de victimes provoquées par les grandes catastrophes climatiques depuis le début du XXème siècle .

Désolation. C'est le premier terme qui me vient en tête en voyant les conséquences tragiques de la catastrophe humanitaire causée par le super-typhon Haiyan qui a frappé les Philippines le 8 novembre 2013. Même si l'exagération des premiers jours, mentionnant 10.000 morts, est fort heureusement retombée, c'est bien d'une immense tragédie qui a fait plus de 4.000 morts qu'il s'agit. Ces morts sont ensevelis sous des montagnes de boue et de détritus de tout genre.

Semant la mort et la désolation sur son passage, ce typhon a jeté une lumière crue sur l'état économique et social des Philippines qui est, hélas, similaire à celui de nombreux autres pays du Sud-est asiatique.

Lire la suite...

lundi 22 avril 2013

"Non, la Dame de fer n'avait pas un coeur de fer" - l'inspiration religieuse de Margaret Thatcher

Professeur Samuel FurfariLes nombreuses évocations de la carrière de Margaret Thatcher mettent l’accent sur l’aspect économique, la guerre des Falkland, la grève des mineurs et son opposition à une certaine forme d’Europe, voire son féminisme.

Elle était connue pour être intensément libérale mais on ignore trop qu’elle était habitée par une profonde spiritualité, une foi biblique, sans doute la source d’inspiration d’un grand nombre de ses actions politiques.

Lire la suite...