Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 27 décembre 2009

Plan B pour l'après-Copenhague : priorité à une stratégie d'adaptation

Lord Nigel LawsonLes dirigeants politiques du monde, les moindres n’étant pas Barack Obama et le Premier ministre britannique Gordon Brown, sont en état de déni sévère, presque clinique, de la réalité.

Tout en reconnaissant que les résultats de la Conférence des Nations Unies à Copenhague sur le changement climatique sont bien en-deçà de leur exigence d'un accord mondial juridiquement contraignant, exécutoire et vérifiable, sur la réduction des émissions par les pays développés et les pays en développement, ils persistent à prétendre que ces résultats constitueraient une percée, un pas en avant décisif.

Il ne resterait plus qu'un petit effort à faire. Une seule réunion de ce Grand Cirque Ambulant du Changement Climatique, l'an prochain - à Mexico - , et le boulot sera terminé.

Du moins c’est ce qu’on nous dit. Mais c'est n'importe quoi. La seule percée décisive aura été le coup politique de la Chine et de l'Inde lorsque, à portes closes, celles-ci ont signé leur petit communiqué avec les États-Unis - le Brésil et l'Afrique du Sud étant admis dans la salle, et l'Europe se languissant dehors dans le froid.

Lire la suite...

dimanche 6 décembre 2009

The GWPF : pour un débat ouvert et honnête sur le réchauffement climatique

Ancien Chancelier de Mrs Thatcher, Nigel Lawson vient de lancer à Londres la Global Warming Policy Foundation, un nouveau Think Tank dont l'ambition est de contribuer à "rééquilibrer" le débat scientifique et médiatique sur le réchauffement. 

 Le texte qui suit, signé Nigel Lawson,  est en quelque sorte la charte de la nouvelle institution

Il exprime une position raisonnable et modérée qui est sans doute la meilleure réponse que l'on puisse actuellement formuler suite aux révélations sur les fraudes du GIEC.

Cette semaine, la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques s’ouvre à Copenhague.

Son but est (ou était) clair : rédiger un successeur au protocole de Kyoto,  lequel expire en 2012.

Lire la suite...