Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 2 août 2012

Les scandales de la finance : comment le "too-big-to-fail" conduit au "casino banking"

Rien n'empêchera les Kerviel et consorts de prendre des risques toujours plus élevés tant que les grandes institutions financières et les pouvoirs publics resteront prisonniers du syndrome "too big to fail". Dans le dernier numéro de The Freeman, Gerald O'Driscoll explicite ce qui est en cause.

 JP Morgan Chase & Co., l'une des plus grandes banques américaines, a rendu public au mois de mai le fait que les activités d'un de ses traders londonniens lui avaient fait perdre plus de 2,3 milliards de dollars en moins de quinze jours. Ce qui veut dire une perte moyenne de quelques 150 millions de dollars par jour, pouvant monter à 200 millions certains jour.

Lire la suite...

jeudi 19 août 2010

Politiques économiques : ce qu'il ne faut pas faire (et que l'on fait), et ce qu'il faudrait faire

Jerry O'DriscollDans cet article publié par le Wall Street Journal (et traduit par Emmanuel Martin pour le site "Un monde libre"), notre ami Jerry O'Driscoll manifeste son inquiétude pour les perspectives économiques des prochaines années.

Son analyse concerne principalement l'Amérique, mais elle comporte un message qui s'adresse aussi bien aux européens. Trait_html_691a601b.jpg

La politique de faibles taux d'intérêt constitue une réponse standard des autorités monétaires à la stagnation économique provoquée par une demande globale insuffisante.

Lire la suite...