Institut Turgot

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 29 mars 2009

Santé et libéralisme : la solution des caisses privées d'épargne-santé

Jean-Luc MiguéPour les économistes libéraux la solution au problème de la dérive générale des coûts de la santé passera par le développement de caisses d’épargne-santé privées (dont nous avons décrit la formule dans notre livre ''Santé publique, santé en danger''). Une étude de l'économiste américain Benjamin Zycher, publiée par le Manhattan Institute for Policy Research(1), vient renforcer cette conviction en montrant que l'expérience des premières caisses privées d'épargne-santé, mises en place depuis la réforme Bush de 2003, et qui couvrent aujourd'hui 6 millions de résidents amércains, a conduit à des résultats conformes aux attentes.

L'élection de Barack Obama signifie que la réintroduction de véritables mécanismes de choix privés au sein du système de couverture des dépenses de santé n'est plus guère à l'ordre du jour, même aux Etats-Unis. Le nouveau Président a en effet clairement fait savoir qu'il voulait copier les systèmes socialisés européens.

Il n'empêche qu'un jour viendra où la faillite inéluctable des régime de santé actuels contraindra à revenir vers la recherche de solutions libérales. C'est pourquoi, même si, sous les effets de la crise, ce jour semble à nouveau s'éloigner, il nous paraît utile de nous arrêter un instant sur les leçons de cette étude, en commençant par un rappel des principales caractéristiques du régime de santé américain (qui est beaucoup moins 'libéral' qu'on le croit souvent en France).

Lire la suite...

dimanche 25 janvier 2009

Comment savoir si l'Europe progresse

Quel est le degré d'intégration réel de l'espace européen ? Est-il vrai qu'il progresse ? Questions essentielles pour savoir si les disciplines croissantes qu'impose Bruxelles à la liberté d'action des pays membres en vallent vraiment la peine. Question, aussi, à laquelle il est bien difficile de répondre, sinon en donnant une réponse 'au pif', purement subjective et personnelle.

Notre ami canadien, le professeur Jean-Luc Migué (auteur de l'étude Turgot sur la santé) et son collègue Gérard Bélanger (1) proposent une méthodologie indirecte, inspirée de l'expérience canadienne. Il suffirait de mesurer s'il y a ou non convergence des revenus réels entre les différents pays de l'Union – sans se préoccuper des écarts de croissance observés. Une bonne idée d'étude pour des chercheurs européens. Ou tout simplement pour un étudiant en mal de thèse. H.L

Lire la suite...

jeudi 6 avril 2006

Europe : les bonnes raisons du 'non' libéral

'"L'économie politique du chevauchement des compétences et le rejet de la Constitution européenne par la France et les Pays-Bas" est le titre d'une analyse publiée par le Professeur Jean-Luc Migué dans Economic Affairs, la revue de l'Institute of Economic Affairs à Londres. Il a aimablement accepté d'en rédiger une adaptation française pour l'Institut Turgot.

Lire la suite...